Dell muscle son offre dans la protection des données

Avec PowerProtect Data Manager, Dell offre des protections de données alimentées par l'IA dans un environnement IT d'entreprise, notamment des fonctions de sauvegarde et de restauration cohérentes, avec une prise en charge des environnements de cloud hybride Kubernetes et VMware. (Crédit : Dell)

Avec PowerProtect Data Manager, Dell offre des protections de données alimentées par l'IA dans un environnement IT d'entreprise, notamment des fonctions de sauvegarde et de restauration cohérentes, avec une prise en charge des environnements de cloud hybride Kubernetes et VMware. (Crédit : Dell)

Dell élargit son portefeuille. Le fournisseur a également mis à jour ses services de stockage de données APEX pour proposer un stockage de sauvegarde plus sécurisé, consommable à l'usage.

Dell Technologies a étoffé la gamme de produits et services de protection des données de son portefeuille de sécurité. La protection active des données est souvent considérée comme un élément secondaire, surtout si on la compare à la reprise après sinistre. Pourtant, cette protection pose problème aux entreprises. Selon une récente enquête réalisée par Dell sur l'indice mondial de protection des données intitulée « Global Data Protection Index » (GDPI), par rapport aux années précédentes, les entreprises sont confrontées à des niveaux de sinistres plus élevés, dont beaucoup sont d'origine humaine. Au cours de l'année écoulée, les cyberattaques ont représenté 48 % de tous les sinistres, contre 37 % en 2021, et sont la principale cause de perturbation des données.

La plus grosse difficulté dans le déploiement des capacités de protection des données concerne la complexité du déploiement. Une expertise spécialisée est généralement nécessaire, et des produits de plusieurs fournisseurs sont souvent impliqués. Même les hyperscalers ont du mal à fournir des services de protection des données multicloud. L'enquête GDPI de Dell a également révélé que 85 % des entreprises ayant recours à plusieurs fournisseurs de protection des données souhaitent réduire leur nombre de fournisseurs. D'autant que les entreprises qui font appel à un seul fournisseur de protection des données dépensent 34 % de moins pour se remettre d'un incident que celles qui font appel à plusieurs fournisseurs. En annonçant une nouvelle appliance PowerProtect, des améliorations aux services de stockage APEX de Dell et un accord pour utiliser Google Cloud pour la cyber-reprise, Dell cherche désormais à se positionner comme fournisseur unique.

Les qualités de l'appliance L'appliance PowerProtect Data Manager de Dell offre des protections de données alimentées par l'IA dans un environnement IT d'entreprise, notamment des fonctions de sauvegarde et de restauration cohérentes, avec une prise en charge des environnements de cloud hybride Kubernetes et VMware. L'autre objectif de l'appliance est d'accélérer l'adoption d'architectures de confiance zéro. L'enquête GDPI a révélé que 91 % des entreprises sont conscientes de cette nécessité ou prévoient de déployer une architecture de confiance zéro.

Jusqu'à présent, seules 12 % d'entre elles ont pleinement déployé un modèle de confiance zéro. Pour simplifier le déploiement de la confiance zéro, Dell a intégré des fonctions de sécurité dans le hardware, le firmware et les points de contrôle de sécurité de son appliance PowerProtect Data Manager. Comme l'a indiqué le fournisseur, l'appliance peut être déployée en moins de 30 minutes, elle offre de 12 à 96 To de stockage, elle est intégrée à VMware et elle est prête pour le cloud et la cyber-reprise.

Dell ajoute Google Cloud comme option de reprise



Dell a également annoncé que ses services cloud APEX incluront prochainement les protections de données annoncées. En début d'année, l'entreprise avait introduit des services de sauvegarde et de récupération dans son modèle de consommation de stockage à la carte. Par ailleurs, après Amazon Web Services et Microsoft Azure, déjà supportés, Dell a élargi sa modalité de protection des données en ajoutant Google Cloud comme option pour la cyber-reprise.

PowerProtect Cyber Recovery for Google Cloud permet aux clients de déployer un coffre-fort isolé dans Google Cloud afin de séparer et protéger plus sûrement les données d'une cyber-attaque. L'accès aux interfaces de gestion de PowerProtect est verrouillé par des contrôles réseau et peut nécessiter des identifiants de sécurité distincts et une authentification multifactorielle. Les entreprises peuvent utiliser leur abonnement Google Cloud existant pour acheter PowerProtect Cyber Recovery via Google Cloud Marketplace, ou acquérir directement le service auprès de Dell et de ses partenaires de channel.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité