Dell Technologies : recul de 5% de l'activité infrastructure au 1er trimestre 2020

Les ventes de terminaux Dell ont continuer de porter l'activité globale du groupe, mais les ventes BtoC sont à la baisse comparé aux commandes des professionnels. (Crédit : Dell)

Les ventes de terminaux Dell ont continuer de porter l'activité globale du groupe, mais les ventes BtoC sont à la baisse comparé aux commandes des professionnels. (Crédit : Dell)

Des résultats globaux en légère hausse, 21,9 Md$ de chiffre d'affaires (+3%), pour le premier trimestre fiscal 2020 de Dell Technologies. Mais l'activité infrastructure du groupe continue de baisser, avec des revenus en retrait de 5% par rapport à l'année dernière.

Dell Technologies a annoncé ce jeudi les résultats financiers de son premier trimestre fiscal 2020, terminé le 3 mai 2019. Le chiffre d'affaires s'élève à 21,9 Md$, en hausse de 3 %. La compagnie a généré un bénéfice d'exploitation de 550 M$, ce qui fait repasser le groupe dans le vert après à une perte d'exploitation de 153 M$ à la même période l'an dernier. Le bénéfice net s'est établi à 329 millions de dollars. La comptabilité du groupe se porte bien avec un solde de trésorerie et d'investissements de 9,8 milliards de dollars. Dell a remboursé environ 400 millions de dollars de dette brute au premier trimestre et indique être en voie de rembourser environ 4,8 milliards de dollars de dette brute au cours de l'exercice 2020.

Par secteur, ce sont toujours les activités PC du groupe qui portent la croissance. Les résultats de la division « Client Solutions » pour le premier trimestre se sont établis à 10,9 Md$, en hausse de 6 %. Les revenus BtoB ont augmenté de 13 % pour atteindre 8,3 Md$. Mais ceux grands publics ont diminué de 10 % pour s'établir à 2,6 Md$. Le bénéfice d'exploitation de cette division s'est établi à 793 M$ pour le premier trimestre, soit 7,3 % des revenus de cette division.

Les chiffres de l'infrastructure toujours en baisse

Les revenus de la partie infrastructure du groupe ne sont pas au beau fixe de leur côté. 8,2 Md$ pour les trois premiers mois de l'année fiscale 2020, soit une baisse de 5 % par rapport à l'exercice précédent. « Ce résultat s'explique par une baisse de 1 % des produits d'exploitation tirés du stockage, qui sont passés à 4 Md$, et par une baisse de 9 % des produits d'exploitation tirés des serveurs et des réseaux, qui sont passés à 4,2 Md$ », indique le groupe dans un communiqué. Côté VMware, la croissance est de mise, avec 2,3 Md$ de revenus, détaillés dans cet autre article.

Ces résultats ni bons ni mauvais devraient évoluer positivement au cours de l'année après les différentes annonces du fournisseur lors de son événement annuel en avril dernier. Le Dell Technologies Cloud, dans lequel VMware est une pièce maîtresse, était notamment annoncé. La société a aussi lancé Unified Workspace, qui intègre des solutions pour tous les périphériques et services Dell, VMware Workspace One et Secureworks pour simplifier le cycle de vie complet des périphériques informatiques.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité