Des résultats en baisse pour les opérateurs historiques français, italien et espagnol

Opérateurs télécoms historiques : la France, l'Espagne et l'Italie en baisse en 2013

Opérateurs télécoms historiques : la France, l'Espagne et l'Italie en baisse en 2013

Souhaitée par la Commission européenne, annoncée par tous les cabinets d'études, la recomposition du secteur des opérateurs télécoms se prépare en Europe.  Trop d'acteurs sont en concurrence dans un marché qui réclame des investissements massifs sur le long terme, en particulier sur la fibre optique et la 4G.

Les opérateurs télécoms historiques des quatre grands pays de l'Europe continentale, Allemagne, Espagne, France, Italie, viennent de publier leurs résultats financiers 2013. Des chiffres intéressants, c'est autour de ces acteurs que s'est effectuée l'évolution récente des télécoms en Europe, mais les derniers résultats montrent des situations très différentes.  Si Deutsche Telekom (D.T.) augmente son chiffre d'affaires, Orange est en baisse, Télécom Italia et Telefonica également, dans des proportions plus fortes.

Pour lire la suite de cet article, rendez-sur sur Réseaux & Télécoms

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité