Des solutions NVMe pour datacenters signées Western Digital

Il s’agit de la génération 3.1 du Ultrastar DC SN840 de Western Digital. (Crédit : Western Digital)

Il s’agit de la génération 3.1 du Ultrastar DC SN840 de Western Digital. (Crédit : Western Digital)

Le fournisseur de solutions de stockage Western Digital consolide son portefeuille de solutions dédiées aux datacenters avec les SSD NVMe Ultrastar DC SN840, la plateforme NVMe-oF OpenFlex Data24 et les contrôleurs RapidFlex. Ces solutions viennent faciliter le déploiement des baies de stockage NVMe over Fabrics en concurrence des solutions SAN.

Western Digital commercialise un SSD Ultrastar DC SN840 NVMe  (PCIe 3.1) et des contrôleurs NVMe-oF RapidFlex pour former, ensemble, sa dernière plateforme de stockage NVMe-oF OpenFlex Data24. Le SSD et les contrôleurs sont disponibles dès maintenant. La plateforme sera, elle, disponible cet automne, couverte par une garantie limitée de cinq ans.

Il s'agit de la génération 3.1 du Ultrastar DC SN840 de Western Digital. Dotée d'un contrôleur NVMe maison, avec un firmware et une technologie de NAND 3D TLC à 96 couches. Côté performances, le SSD atteint jusqu'à 780K / 250K en IOPS (opérations de lecture/écriture aléatoires) et une capacité maximale de 15,36 To, le tout dans un format U.2 15 mm. Les niveaux d'endurance 1 et 3 pour l'écriture sur les NAND flash (DW/D), la protection contre les pannes d'alimentation et le chiffrement TCG, sont quelques-unes des fonctionnalités dédiées aux entreprises de ce système.

De meilleures performances en datacenters

Si le stockage NVMe Flash offre de réels atouts en termes de performances pour les DAS, SAN et NAS, il n'en va pas de même sur les infrastructures de datacenter traditionnelles. OpenFlex Data24 doit résoudre ces problèmes puisque la bande passante des SSD NVMe Ultrastar est intégralement partagée par plusieurs hôtes via une structure d'interconnexion Ethernet, avec une faible latence, comme s'ils étaient connectés en local au bus PCIe des serveurs x86. Cela assure plus souplesse pour augmenter la capacité des datacenters et utiliser plus efficacement le stockage flash désagrégé, et ainsi répondre aux besoins des charges de travail les plus lourdes.

OpenFlex Data24 peut accueillir jusqu'à 24 SSD NVMe Ultrastar DC SN840 échangeables à chaud, ce qui représente une capacité de 368 To pour le stockage, dans un format 2U compact. La solution intègre nativement des contrôleurs NVMe-oF RapidFlex RDMA, assurant une consommation d'énergie mesurée, qui permet à six hôtes de se connecter directement à des ports 100Gb Ethernet sans avoir besoin d'un commutateur externe. Les contrôleurs RapidFlex affichent une latence inférieure à 500 nanosecondes selon les plateformes, des performances atteignant les 13 millions d'IOPS / 70 GB/s si l'on ajoute six réseaux à la plateforme de Western Digital. OpenFlex Data24 peut aussi être connectée en tant que pool de stockage partagé au sein d'infrastructures haute performance, ou utilisée en tant que ressource désagrégée pour composer des systèmes de stockage virtuel.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité