Western Digital augmente les capacités de ses disques durs à l'hélium

Les disques durs de classe entreprise s'étoffent avec des capacités de 18 et 20 To (Crédit : Western Digial)

Les disques durs de classe entreprise s'étoffent avec des capacités de 18 et 20 To (Crédit : Western Digial)

Les disques durs de classe entreprise Ultrastar et Gold de Western Digital montent désormais à 16, 18 et 20 To pour répondre à des charges de travail intenses dans des secteurs tels que le big data, les déploiements SDS et hyperscale ou le stockage primaire.

Désormais reconcentré sur ses activités d'origine, Western Digital sort plusieurs disques durs destinés aux datacenters exploitant la 6e génération de sa technologie HelioSea, qui scelle hermétiquement les plateaux avec de l'hélium afin de réduire la friction interne et la consommation d'énergie. Le fournisseur, qui a récemment lancé une gamme de SSD NVMe nommée WD Gold, commercialise aujourd'hui deux disques durs CMR aux capacités de 16 et 18 To à 7200 t/m (avec 512 Mo en cache). Disponibles dès à présent et garantis 5 ans, ils sont proposés avec l'interface SATA 6 Go/s uniquement et se destinent toutefois aux serveurs et baies de stockage, et plus précisément pour accompagner les charges de travail volumétriques et les applications relatives au big data. L'entreprise promet jusqu'à 2,5 millions d'heures de bon fonctionnement et équipe tous les produits de la gamme d'une technologie de protection contre les vibrations tout en assurant une consommation d'énergie plus réduite. Le modèle 16 To est proposé à partir de 370€ HT et le 18 To à 415€ HT.

Dévoilés en septembre 2019 et en cours de livraison, les disques durs SMR Ultrastar DC HC650 20 To et CMR Ultrastar DC HC550 16 To et 18 To sont la première mise en oeuvre commerciale de la technologie EAMR sur le marché. Les trois unités sont proposées avec une interface SATA 6 Go/s ou SAS 12 Go/s. Pour se procurer ces derniers modèles, les clients peuvent se tourner vers les distributeurs de Western Digital. En France, on retrouve Also, Tech Data, Ingram Micro et Exertis Supply Chain.

Deux plateformes pour supporter jusqu'à 2 Po

Les baies de stockage passif de type JBOD Ultrastar Data60 et Data102 viennent s'ajouter aux annonces de Western Digital. Comme leurs noms l'indiquent elles peuvent accueillir respectivement jusqu'à 60 et 102 unités de stockage de manière hybride (HDD ou SSD, en SATA ou SAS). Un maximum de 24 logements configurés SSD est cependant proposé. Avec une capacité de stockage pouvant monter jusqu'à 1,836 Po dans un châssis 4U, ces plateformes sont déjà disponibles et couvertes par une garantie limitée de 5 ans. Des JBOD équipées de disques durs SMR Ultrastar DC HC650 d'une capacité de 20 To devraient arriver le trimestre prochain.

Ces baies sont équipées des technologies d'isolation des vibrations IsoVibe et de refroidissement des disques durs d'ArcticFlow afin de maintenir les performances en cas de charges de travail lourdes. Enfin, Western Digital a remis à jour son serveur de stockage Serv60+8 pour pouvoir embarquer les versions 16 et 18 To des disques Ultrastar cités plus haut. De même, ces plateformes sont disponibles chez les distributeurs cités plus haut en France, plus The Global Distribution Group.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité