Digital-Buro approche les 1 M€ de revenus et s'implante en Dordogne

« A plus fort de la crise, nous n'avons fait énormément d'IT, témoigne Sylvain Laforet, le dirigeant de Digital-Buro. Nous avons créé des packs pour le télétravail qui comprenaient notamment un PC portable, un écran, et une imprimantes A4. » Crédit photo : S.L.

« A plus fort de la crise, nous n'avons fait énormément d'IT, témoigne Sylvain Laforet, le dirigeant de Digital-Buro. Nous avons créé des packs pour le télétravail qui comprenaient notamment un PC portable, un écran, et une imprimantes A4. » Crédit photo : S.L.

Malgré la crise du Covid-19 et son fort ancrage sur le marché de la bureautique, Digital-Buro est parvenu a fait croître son chiffre d'affaires annuel de 35%. Déjà présente en région parisienne et à Bordeaux, l'entreprise a ouvert une agence près de Périgueux où elle compte dégager 400 K€ de revenus la première année.

Structure de taille encore modeste, actuellement dotée d'une douzaine de collaborateurs, Digital-Buro connaît un développement soutenu depuis son entrée en activité début 2018. Dans une quinzaine de jours, l'entreprise créée à Meudon (92) va clore son exercice 2020-2021 sur un chiffre d'affaires de 950 K€, contre 700 K€ un an plus tôt. Ses bénéfices, dont elle tait le montant, auraient été de leur côté multipliés par trois. Digital-Buro récolte ainsi les fruits d'une diversification de son offre qu'elle a opérée dès le départ et poursuivie par la suite. Très axé sur la vente et la maintenance de copieurs, exclusivement Canon, le revendeur est également actif sur les marchés de la téléphonie et de l'informatique. Sans cette polyvalence, il n'aurait pas contrebalancé les difficultés que le télétravail massif a causé au marché de l'impression professionnelle au cours de la pandémie.

Des packs pour le télétravail

« A plus fort de la crise, nous n'avons fait énormément d'IT, témoigne Sylvain Laforet, le dirigeant de Digital-Buro. Nous avons créé des packs pour le télétravail qui comprenaient notamment un PC portable, un écran, et une imprimantes A4. » « Nous avons également enregistré de bons résultats dans la téléphonie et la visioconférence que nous avons intégrées à notre catalogue fin 2020 », ajoute-t-il. A elle seule, la téléphonie représente déjà 30% des revenus de Digital-Buro.

Pendant qu'elle accroissait son chiffre d'affaires, l'entreprise a également élargit sa couverture géographique, en ouvrant une agence à Chancelade, près de Périgueux, en Dordogne. Sur place, elle dispose d'un local de 100 m² où elle compte installer un espace d'exposition. Un premier commercial a déjà été recruté, deux autres devant le rejoindre, ainsi qu'un téléprospecteur et une assistante. Outre à Périgueux et Meudon, adresse officielle de son siège, Digital Buro est également présent à Bordeaux où son dirigeant s'est lui-même installé. « Des entreprises de Périgueux nous appelaient pour des interventions, mais cela représentait beaucoup de distance pour nos techniciens. A partir du moment où nous avons constitué un portefeuille d'une cinquantaine de clients en Dordogne, nous avons pris la décision de mettre le pied dans le département », explique-t-il.

Plus de 30% de croissance attendus encore cette année

D'ici deux ans, les points de présence de Bordeaux et de Périgueux devrait exploiter à eux deux un parc de 1000 machines. En attendant, la première année d'activité en Dordogne devrait dégager 400 K€ de chiffre d'affaires. Digital Buro dans son ensemble table sur 1,5 M€ de revenus. Peut-être plus, si l'entreprise parvient à concrétiser de racheter un revendeur en bureautique ou en téléphonie.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité