Digital-Buro rachète le parc de copieurs de Globalys Systems

L'entreprise créée et dirigée par Sylvain Laforet a récemment racheté l'ensemble du parc de copieurs Canon de Globalys Systems, une société aux 300 K€ de chiffre d'affaires basée près de Lyon. Crédit photo : Digital-Buro

L'entreprise créée et dirigée par Sylvain Laforet a récemment racheté l'ensemble du parc de copieurs Canon de Globalys Systems, une société aux 300 K€ de chiffre d'affaires basée près de Lyon. Crédit photo : Digital-Buro

La reprise des systèmes d'impression maintenus par Globalys Systems permet à Digital-Buro de porter son parc à environ 400 copieurs.

Cela faisait quelques temps que le revendeur de copieurs Digital-Buro cherchait à réaliser sa première opération de croissance externe. C'est désormais chose faite. L'entreprise créée et dirigée par Sylvain Laforet a récemment racheté l'ensemble du parc de copieurs de son homologue Globalys Systems, une société aux 300 K€ de chiffre d'affaires basée à Dardilly, près de Lyon. Cerise sur le gâteau, cette dernière commercialisait principalement des produits Canon, à l'instar de Digital-Buro. L'acquéreur se retrouve désormais à la tête d'un parc d'un peu moins de 400 systèmes d'impression.

Pas d'ouverture d'agence prévue à Lyon

« Nous n'avons pas prévu d'ouvrir d'agence dans la région lyonnaise mais nous assureront la maintenance locale du parc que nous avons racheté », explique Sylvain Laforet. Implanté à Meudon (92), où il a été fondé en 2018, Digital-Buro s'est depuis étendu à Périgueux et à Bordeaux pour cibler les PME et les professions libérales. Six personnes, dont le dirigeant, sont employées par le bureauticien à travers ses points de présence.

La reprise du parc de Globalys Systems est d'autant plus intéressante pour Digital-Buro que l'entreprise évolue sur un marché qui connaît actuellement des difficultés. Résultat, le chiffre d'affaires de la société a stagné à 880 K€ au cours de l'exercice annuel qu'elle a clôturé en septembre dernier. « La demande est là mais le taux d'acceptation des contrats de location que nous soumettons aux organismes financiers pour le compte de nos clients a baissé », déplore Sylvain Laforet.  Sans cela, ce dernier estime que la société qu'il dirige aurait dépassé le million d'euros de revenus annuels.

Une diversification vers le reconditionné et la téléphonie

Pour amortir les effets néfastes de cette tendance au resserrement du crédit, Digital-Buro s'est diversifié dans la téléphonie fixe et mobile d'entreprise. Pour les offres d'accès, il s'est associé à l'opérateur Unyc qui effectue les déploiements sur sites pour son compte. Le revendeur étudie d'ailleurs le rachat d'un parc de téléphonie. En outre, il épouse également la vague du reconditionné en remettant en location des copieurs de seconde main provenant de chez ses clients. 30 équipements de ce type ont déjà été placés.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité