Entrée réussie au Nasdaq pour l'éditeur français Talend

L'action de l'éditeur français Talend, introduite à 18 $ au Nasdaq vendredi 29 juillet 2016, a été cotée à 27,66 $ dès l'ouverture du marché. (crédit : D.R.)

L'action de l'éditeur français Talend, introduite à 18 $ au Nasdaq vendredi 29 juillet 2016, a été cotée à 27,66 $ dès l'ouverture du marché. (crédit : D.R.)

Spécialisé dans les solutions d'intégration de données et les projets liés aux big data, l'éditeur français Talend a fait une belle entrée au Nasdaq en fin de semaine dernière. Son titre a d'emblée été coté à plus de 50% au-dessus de sa valeur d'introduction pour s'établir à 25,50 dollars à la fermeture.

La société française Talend vient de s'introduire avec brio sur le Nasdaq, place boursière de New York qui cote nombre de valeurs technologiques. Vendredi dernier, 29 juillet, l'éditeur de logiciels spécialisé dans l'intégration de données et les projets big data a levé 94,5 millions de dollars avec un titre introduit à 18 dollars, soit au-dessus de la fourchette de 15-17 dollars prévue au départ pour la mise en en vente de 5,25 millions d'actions. La cotation a démarré à 27,66 $ à l'ouverture de la place boursière pour s'établir à 25,50 $ à la fermeture, soit environ 22,83 euros. Au cours des fluctuations de la journée, le cours de l'action est monté jusqu'à 28 $ et descendu à 24,26 $ au plus bas.

Talend fait partie, avec Criteo, des très rares sociétés françaises qui se sont introduites au Nasdaq. Créée en France en septembre 2005 par Bertrand Diard et Fabrice Bonan, la société - dont le siège social se trouve à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine - s'est dès ses premiers pas implantée aussi aux Etats-Unis où ses co-fondateurs ont su développer très rapidement l'intérêt pour leurs outils d'ETL (extraction de données, transformation et chargement/loading) basés sur un modèle open source. Progressivement, l'offre s'est musclée et étendue, par exemple dans le MDM (gestion des données de référence), toujours avec la volonté de faire baisser la facture de l'intégration de données dans les entreprises face à des concurrents bien établis qui proposaient alors des solutions beaucoup plus coûteuses.



L'équipe de Talend dirigée par Mike Tuchen, CEO, a fait sonner la cloche du Nasdaq vendredi dernier à New York. Ci-dessus, l'équipe réunie à Time Square avec Bertrand Diard et Fabrice Bonan, les co-fondateurs, ainsi que Bernard Liautaud, le fondateur de Business Objects qui siège au conseil d'administration de Talend. (vidéo - crédit : D.R.)


68,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015 Le document d'information transmis à la SEC (Securities & exchange commission qui contrôle outre-Atlantique les marchés financiers) a permis de découvrir le chiffre d'affaires de Talend, toujours discret sur le sujet jusque-là. La société a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 75,96 millions de dollars, soit environ 68,3 millions d'euros, dont près de 83% sont réalisés avec les abonnements à ses solutions, le reste provenant des services. Mais la rentabilité n'est pas encore au rendez-vous, la société faisant état d'une perte nette de 22 M$ sur 2015. Au 31 mars dernier, elle réunissait 566 collaborateurs, 35% d'entre eux étant situés aux Etats-Unis, 22% en France, 16% en Chine et 12% en Allemagne. Parallèlement à sa forte implantation américaine, Talend continue à se développer en France. En mars dernier, l'éditeur a exposé ses objectifs de recrutement pour le 2ème centre de recherche et développement qu'il établit en France, à Nantes, et qui se concentrera sur les problématiques de big data et d'apprentissage machine.

Sa plateforme logicielle, Talend Data Fabric, permet aux entreprises d'intégrer leurs données et applications en temps réel à travers leurs environnements cloud et big data et leurs systèmes traditionnels pour en obtenir une vue unifiée, résume l'éditeur français dans son document à la SEC. Au premier trimestre 2016, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 22,756 M$ contre 17 M$ au 1er trimestre 2015. Au 31 mars 2016, elle totalisait plus de 1 300 clients abonnés à ses solutions dans plus de 50 pays.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité