Fracture numérique : un tiers des français n'a ni ordinateur, ni accès Internet !

La progression des  tablettes et des smartphones est une chose, l'équipement de tous les français en est une autre. Derrière les innovations, la fracture numérique existe, pour en avoir le coeur net un rapport gouvernemental dresse, sans pathos excessif, un état des lieux.

C'est le Parlement qui a engagé cette procédure en demandant (en décembre 2009) au Gouvernement de lui remettre un rapport sur la fracture numérique. Le Gouvernement s'est lui-même tourné vers le Conseil d'analyse stratégique (CAS) pour réaliser l'étude. Elle vient de paraître ce 20 avril :
http://www.strategie.gouv.fr/article.php3?id_article=1402

Tableau  général : «notre société est incontestablement entrée dans l'ère du numérique. Mais force est de constater que nous ne sommes pas tous présents dans cette nouvelle société ».  Le CAS apporte des réponses chiffrées. Avec d'entrée un élément  fort : un tiers des français ne possède ni ordinateur (31,5%), ni accès internet (37,1%).

Dans le détail, ce tiers se retrouve dans trois données essentielles. Le fossé générationnel d'abord. Les seniors français semblent moins connectés que ceux de pays comparables. Après 75ans, 16,9% des français disposent d'un ordinateur à leur domicile. 18% des français de plus de 65 ans utilisent un internet, contre par exemple 65% des danois ou 68% des finlandais de la même tranche d'âge.

Deuxième point, le fossé social est un fait marquant. 34% des français aux plus faibles revenus ont un ordinateur à domicile et 28,2% une connexion à Internet. C'est clairement une question de coûts, or les outils numériques sont de plus en plus indispensables. Enfin, le fossé culturel montre que les moins diplômés sont aussi les moins équipés et les moins connectés.

En revanche, la fracture numérique ne correspond pas à une fracture géographique, les zones rurales sont bien pourvues (du moins en ordinateurs, la question des zones blanches est une autre histoire), du fait de l'équipement des agriculteurs.

Jeunes et mal connectés

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité