Gartner s'attend à 17,5 % de croissance sur le marché du cloud public en 2019

D'ici 2022, le marché du cloud public devrait atteindre 331,2 Md$, soit une augmentation de 81,6 % en 4 ans. (Crédit : Rawpixel, Pixabay)

D'ici 2022, le marché du cloud public devrait atteindre 331,2 Md$, soit une augmentation de 81,6 % en 4 ans. (Crédit : Rawpixel, Pixabay)

L'industrie du cloud public va connaître une croissance exponentielle d'ici 2022, si l'on en croit les prévisions du cabinet Gartner. En 2019, le marché devrait enregistrer 17,5 % de croissance pour atteindre 214,3 milliards de dollars.

« Les services cloud sont en train de bouleverser l'industrie. » Sid Nag, vice-président de la recherche chez Gartner, est catégorique. Le rapport récemment publié par le cabinet d'études corrobore cette projection. En 2019, le marché mondial des services dans le cloud public devrait croître de 17,5 % pour atteindre 214,3 Md$, contre 182,4 Md en 2018. Et cette croissance va se poursuivre sur un rythme exponentiel jusqu'en 2022 au moins. « Chez Gartner, nous ne connaissons aujourd'hui aucun fournisseur ou prestataire de services dont le modèle économique et la croissance des revenus ne sont pas influencés par l'adoption croissante des stratégies de cloud-first dans les entreprises », analyse M. Nag.

Selon le cabinet d'analystes, c'est au niveau des infrastructures cloud « en tant que service » (IaaS) que la croissance devrait être la plus spectaculaire. En 2019, ce segment devrait atteindre 38,9 Md$, soit une augmentation de 27,5 % par rapport à l'année écoulée. Les services d'application cloud (PaaS) suivent avec 21,8 % de croissance. Le segment le plus lucratif reste le SaaS, qui devrait passer de 80 Md$ à 94,8 Md$ entre 2018 et 2019, soit une croissance de 18,5 %.

Gartner Cloud
Le Saas enregistre les meilleurs résultats, mais ce sont bien les services d'infrastructure dans le cloud qui connaitront la croissance la plus importante en 2019 selon Gartner. (Crédit : Gartner)

Le logiciel sous licence chute, le SaaS s'envole

Selon de récents sondages menés par Gartner, plus d'un tiers des entreprises considèrent les investissements dans le cloud comme l'une des trois principales priorités d'investissement. Le cabinet s'attend à ce que d'ici la fin de l'année, plus de 30 % des investissements en logiciels passent du cloud-first au cloud-only. Cela signifie que la consommation de logiciels sous licence va encore chuter, tandis que le SaaS et les modèles de consommation par abonnement vont continuer leur progression. Actuellement, près de 19 % des budgets cloud sont consacrés aux services : consultation, mise en oeuvre, migration, services gérés... Gartner prévoit que ce taux passera à 28 % d'ici 2022.

« Alors que le cloud continue à devenir un courant dominant au sein de la plupart des entreprises, les concepteurs de produits dédiés aux services cloud devront se concentrer sur des solutions qui prennent en compte à la fois l'expérience et la facilité d'implantation, ainsi que les offres des fournisseurs à grande échelle, affirme Sid Nag. Cette approche complémentaire conduira à la fois à la transformation et à l'optimisation des infrastructures et des opérations des entreprises. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité