GDPR : moins d'une entreprise française sur deux se dit prête

Les DSI français au dessus de la moyenne européenne pour leur préparation à GDPR (crédit : Compuware).

Les DSI français au dessus de la moyenne européenne pour leur préparation à GDPR (crédit : Compuware).

D'après une étude menée par le cabinet Vanson Bourne pour le compte de Compuware, seulement 43% des entreprises françaises disposent d'un plan complet de préparation au règlement général sur la protection des données personnelles.

Les entreprises sont mieux préparées au GDPR, General data protection régulation (RGPD, Règlement général sur la protection des données, en français) qu'attendu, selon une étude (*) menée par le cabinet Vanson Bourne et commandée par Compuware. Surtout en France. Si 38% des entreprises interrogées dans l'étude disposent d'un plan complet pour s'adapter au règlement européen, elles sont 43% en France. L'an passé, lorsque Vanson Bourne a réalisé le même sondage, elles étaient 33% dans l'Hexagone.

Les entreprises américaines, détenant les données personnelles de leurs clients européens, sont plus en avance que leurs homologues européens. Soixante pour cent des entreprises américaines ont mis en place un plan détaillé, elles étaient 56% l'an passé. Les DSI du Royaume-Uni sont les moins bien préparés, sans doute à cause du Brexit qui paralyse les décisions.

Les DSI français beaucoup mieux informés La presque totalité des entreprises interrogées s'estime correctement informée sur le sujet. Un autre progrès notable. C'est le cas de 67% des entreprises européennes interrogées et de 88% de leurs collègues américaines, celles qui détiennent des données personnelles de leurs clients européens. La France se distingue avec 87% de ses entreprises s'estimant bien informées contre 55% l'an passé.

L'aspect informatique ressort fortement. 75% des 400 DSI interrogés déplorent la complexité des SI actuels qui ne leur permet pas de retrouver facilement les données clients. Ils sont 53% à se montrer capables de localiser les données, rapidement et en totalité. Inversement, 31% en sont incapables. Les grandes entreprises logent leurs données clients dans des mainframes, utilisent plusieurs bases de données et utilisent des processus manuels d'extraction. Elles ont besoin de systèmes automatisés et faciles d'utilisation.

AdTech Ad

Pour 56% des DSI interrogés, deux obstacles se  présentent avant d'être conformes à la réglementation GDPR : la complexité des données clients stockées et la nécessité d'assurer leur

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité