Google dévoile des Chromebook de poche à prix low-cost

Des Chromebook à moins de 149$ HT, c'est le pari de Google avec le concours des chinois Haier (ci-dessus) et Hisense.

Des Chromebook à moins de 149$ HT, c'est le pari de Google avec le concours des chinois Haier (ci-dessus) et Hisense.

Google annonce l'arrivée de deux modèles de Chromebook low-cost à 149 dollars HT. En parallèle, Asus va lancer cet été un mini-ordinateur inférieur à 100 dollars HT et qui tiendra dans une clé HDMI qui pourra se brancher sur un téléviseur.

Google passe à l'offensive dans les Chromebook. Dans un blog, la firme de Mountain View a annoncé l'arrivée de deux portables embarquant Chrome OS dont le tarif est particulièrement serré puisqu'il ne dépassera pas 149 dollars HT. Il s'agit du Haier Chromebook 11 et du Hisense Chromebook. Ces deux portables disposent d'une taille d'écran de 11,6 pouces d'une résolution de 1366 x 768 pixels, 16 Go de stockage flash  et 2 Go RAM. Le modèle Haier embarque une puce Rockchip RK3288 avec 4 coeurs ARM Cortex A17 cadencés à 1,8 GHz et un circuit graphique Mali-T764 à 600 MHz. L'autonomie de la batterie est annoncée à plus de 10 heures. De son côté, le Hisense Chroembook embarque le même SoC mais cadencé cette fois à 2,5 Ghz tandis que l'autonomie de la batterie avoisinerait 8,5 heures.

Un autre modèle de Chromebook, avec charnière flexible, signé Asus a également été présenté. Bénéficiant d'un cadre métallique et d'une épaisseur de 1,5 mm, ce portable pesant près de 900 grammes est proposé à 249 dollars HT.

Chromebit : un mini-ordinateur de secours Le constructeur taïwanais en a aussi profité pour dévoiler Chromebit, un mini-ordinateur sous Chrome OS qui a la particularité de tenir dans une clé HDMI. Pour moins de 100 dollars HT, il sera donc possible d'accéder à un ordinateur de secours, à brancher par exemple sur un téléviseur, bien que l'on ne connaisse pas encore les caractéristiques techniques de cette clef en termes de puissance, stockage, connectivité... Le Chromebit semble viser une clientèle assez large, allant du particulier, aux entreprises en passant par les établissements scolaires.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité