Google Meet accueille nativement les tableaux de Miro

Le tableau en ligne Miro vient s'intégrer aux apps de la suite bureautique de Google. (Crédit Miro)

Le tableau en ligne Miro vient s'intégrer aux apps de la suite bureautique de Google. (Crédit Miro)

Grâce à un partenariat étendu avec Google Workspace, Miro peut offrir un accès aux tableaux Miro nouveaux et existants, directement à l'intérieur de la plateforme Meet.

L'outil de collaboration visuelle Miro s'intègre un peu plus à la plateforme de vidéoconférence Google Meet. Désormais, les utilisateurs pourront accéder aux tableaux Miro, nouveaux et existants, et les partager pendant les réunions. Annoncée pour la première fois au mois de mai, cette intégration pousse un peu plus loin le partenariat déjà existant entre Google Workspace et Miro, et permet aux utilisateurs de collaborer à travers les Google Docs, Sheets et Slides directement dans un tableau Miro. Depuis le lancement de Miro pour Google Agenda plus tôt cette année, les utilisateurs peuvent aussi joindre des tableaux Miro directement aux invitations de l'agenda Google. 

Fonctionnement Lorsqu'une équipe se réunit via Google Meet, les participants peuvent à présent lancer Miro à partir du panneau des activités et accéder instantanément à la plateforme de l'éditeur sans avoir à s'inscrire ou à se connecter. Ce qui veut dire que les membres des équipes internes et externes peuvent voir et interagir avec le même contenu de tableau. Varun Parmar, chef de produit de Miro, voudrait affranchir les participants des contraintes généralement imposées pour accéder à des applications tierces, par exemple le partage manuel d'un lien et le basculement d'une fenêtre à une autre pour y accéder. « Toutes ces étapes étaient incontournables quand les applications fonctionnaient en même temps que la vidéoconférence, mais cette intégration avec Google Meet permet de rationaliser l'ensemble du flux de bout en bout », a déclaré M. Parmar.

 

Miro fait parti des 5 000 apps proposées sur la marketplace de Google Workspace. (Crédit Miro)

Proposer la meilleure pile possible Dans le sillage de la pandémie, Miro et Google Workspace ont attiré beaucoup d'utilisateurs. Selon M. Parmar, quelles que soient les modalités de travail adoptées par les entreprises, celles-ci doivent déployer les bons outils dans leurs environnements pour que leurs employés puissent travailler ensemble. « Les entreprises qui décident d'opter pour des solutions tout-en-un constatent que ces solutions fonctionnent jusqu'à ce que leurs employés se rendent compte qu'il y en a de meilleures disponibles sur une autre plate-forme », a-t-il encore déclaré. En conséquence, les intégrations entre différents fournisseurs ont pris de plus en plus d'importance. Dave Citron, directeur de la gestion des produits chez Google Meet, affirme que les partenariats et les intégrations sont « dans l'ADN de Google Workspace ». Pour preuve, la place de marché Workspace Marketplace propose désormais plus de 5 000 applications tierces. « En intégrant des partenaires comme Miro dans Google Workspace, nous pouvons éviter des changements de contexte entre applications et aider les utilisateurs à collaborer plus efficacement », a-t-il ajouté.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité