Grave pénurie de puces

Chez les principaux revendeurs de matériels IT, comme LDLC, la pénurie de composants perdure. (Crédit S.L.)

Chez les principaux revendeurs de matériels IT, comme LDLC, la pénurie de composants perdure. (Crédit S.L.)

Les processeurs, les GPU et la mémoire sont tous en pénurie en raison de problèmes de fabrication et d'une forte demande.

Si vous avez remarqué que certaines puces sont devenues difficiles à trouver, vous n'êtes pas le seul. L'offre de composants informatiques peut un peu se resserrer vers la fin de l'année, mais 2020 a été mauvaise, en grande partie à cause des problèmes liés à Covid-19. Intel a passé une grande partie de l'année à se débattre avec des pénuries de CPU. Au cours du second semestre, l'entreprise a été frappée par une pénurie de circuits, les chipsets B460 et H410 étant apparemment en rupture de stock jusqu'à la fin de l'année dernière, et la disponibilité du jeu de composants Z590 est également limitée.

AMD a également un problème : elle ne peut pas faire fabriquer suffisamment de puces. Certains de ses processeurs Ryzen, en particulier la ligne Ryzen 5, sont extrêmement populaires, et il y en a très peu chez Amazon, LDLC ou tout autre détaillant en ligne, à moins d'opter pour un PC gaming complet.

Interruption chez Micron En novembre, les plus grandes usines de fabrication de mémoires de Micron, basées à Taiwan, ont subi une panne de courant d'une heure. Cela peut sembler court, mais cela signifie que tout ce qui se trouvait sur la chaîne de fabrication est parti à la poubelle. Le processus de filage des plaquettes de silicium ne tolère pas les interruptions, ce qui signifie que des millions de dollars de produits ont été ruinés. Et ces unités de fabrication ne se contentent pas de rebondir et de retourner au filage des plaquettes. Micron a eu besoin de plusieurs jours pour revenir à la normale. Étant donné que cette usine représente 10 % de la production mondiale de DRAM, c'est une énorme débâcle.

Quant aux cartes graphiques, il est toujours très difficile d'acheter à un prix normal, au tarif public fixé par les fournisseurs, tout ce qui est basé sur l'architecture Ampère de Nvidia. Les cartes GeForce RTX série 3000 arrivent au compte-gouttes chez les revendeurs et le CEO de Nvidia Jen-Hsun Huang a déclaré lors d'une récente annonce de résultats que la pénurie ne se résorbera pas avant au moins ce trimestre. L'offre disponible est scandaleusement chère et ne fait qu'empirer, certaines cartes RTX 3090 se vendant jusqu'à 2000 euros.

Des problèmes de fret Ajoutez à cela le chaos dans le transport maritime provoqué par Covid-19. Comme tout le monde restait à la maison et commandait sur Amazon, les expéditeurs étaient soumis à une pression énorme. Le Wall Street Journal a rapporté le mois dernier qu'UPS avait ordonné à ses équipes de ne plus prendre les commandes de plusieurs détaillants, dont Newegg.

Mais cela va plus loin. Jim McGregor, de Tirias Research, me dit qu'il y a des pièces qui se trouvent dans des conteneurs de fret sur les quais du monde entier et que personne ne les récupère. Le vrai problème, dit-il, est la pénurie de produits chimiques nécessaires à la fabrication des composants. Il s'agit en partie de la demande pour tous les nouveaux produits, mais il y a également eu une forte poussée de la demande dans le secteur automobile chinois. « Beaucoup d'entreprises passent des commandes excessives en raison d'un souci de disponibilité des pièces. Dès que vous avez l'illusion d'une pénurie, tout le monde commande plus », m'a-t-il dit.

Renouvellement des serveurs Dean McCarron, de Mercury Research, a également déclaré qu'il y avait eu une contrainte de capacité sur les substrats de plaquettes et d'emballages pour les puces, si bien que les fabricants de composants donnent la priorité aux pièces. « On peut dire que nous sommes en situation de pénurie et que la demande du marché n'est pas satisfaite », m'a-t-il expliqué. « Chaque fois que les fabricants sont confrontés à un environnement contraint, ils construisent d'abord ce qui rapporte le plus, de sorte que le bas de gamme n'est pas prioritaire ».

Et les serveurs sont une priorité absolue. Ils sont servis en premier, quoi qu'il arrive. Après tout, un Xeon se vend dix fois plus cher qu'un Core i5. Le principal problème auquel est confronté le marché des serveurs est que nous sommes dans une période de ralentissement sur ce secteur et non de contrainte d'approvisionnement. Les serveurs ont un cycle de construction/absorption dans lequel les nouvelles versions sortent à peu près au même moment que les nouvelles puces d'Intel et d'AMD, il y a une ruée sur les ventes et les entreprises prennent du temps pour installer et faire fonctionner leur matériel.

Pas de retour à la normale avant avril Le cycle de construction a eu lieu au milieu de l'année 2020 et les clients en reçoivent maintenant la livraison. Tout le monde a reconnu que la fin de 2020 et le début de 2021 seraient une période tendue. Ce n'est donc pas seulement dû à une pénurie d'approvisionnement, mais aussi au cycle de renouvellement. Personne ne sait comment le marché va se comporter, mais nous serons dans cet état de pénurie au moins jusqu'au premier trimestre et une partie du deuxième trimestre, disent les analystes.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité