HP se réorganise sur fond de pandémie

Enrique Lores, CEO d'HP, a ouvert l'Innovation Summit 2020 par un point sur les impacts de la pandémie en termes business et d'organisation du travail au sein du groupe. (crédit : HP)

Enrique Lores, CEO d'HP, a ouvert l'Innovation Summit 2020 par un point sur les impacts de la pandémie en termes business et d'organisation du travail au sein du groupe. (crédit : HP)

A l'occasion de l'événement Innovation Summit 2020, le président et CEO d'HP Enrique Lores a dressé un bilan des derniers mois écoulés. Réactivité du groupe pour s'adapter aux conséquences de la crise sanitaire et opportunités business dans l'impression 3D ont été abordées.

La crise sanitaire du Covid-19 est loin d'être achevée. Au contraire puisque des mesures sont prises partout dans le monde (couvre-feu, fermetures de lieux publics, bars-restaurants...) face à une inévitable deuxième vague. En attendant la disponibilité de traitements médicamenteux voire de vaccins dont l'horizon semble encore lointain à ce stade, les entreprises ont dû nécessairement s'adapter à de nouvelles contraintes organisationnelles pour assurer la continuité de leur activité. Alors que certaines ont vu leur business chuter, d'autres semblent avoir tiré partie de la pandémie pour l'accélérer dans certains domaines. Lors de son dernier événement Innovation Summit du 15 octobre 2020, HP a fait un bilan des derniers mois écoulés et montré, officiellement du moins, sa capacité de résilience dans des temps aussi obscurs qu'incertains.

« L'impact de la pandémie a accéléré les changements et changé drastiquement la façon dont on traite et distribue l'information », a lancé Enrique Lores, président et CEO d'HP, en ouverture de la conférence en ligne Innovation Summit 2020. « Il y a 6 mois, on pensait que cela ne serait pas possible de travailler à distance, mais on l'a fait », a expliqué le dirigeant « C'est important d'être optimiste, on trouve toujours des opportunités dans le changement qui ouvre des perspectives business pour créer de la valeur, aider les clients et faire grandir la société ». Le dirigeant d'HP a par ailleurs abordé la façon dont le groupe a été capable de tirer partie d'une contrainte pour la transformer en opportunité. « La transformation digitale change la façon dont les produits sont conçus et achetés et l'impression 3D a été une opportunité pour nous de faire converger le monde physique et le digital ».

Vers une supply chain plus résiliente avec l'impression 3D HP Innovation Summit 2020

Une session (animée par Ryan Patel, contributeur CNN à gauche) consacrée à l'impression 3D a été diffusée lors de l'événement Innovation Summit 2020 d'HP. Ont participé (de haut en bas et de gauche à droite) : Francisco Betti (responsable de la fabrication et de la production avancées au World Economic Forum), Ramon Pastor (directeur général de l'activité impression 3D d'HP), Lihua Zhao (responsable du 3D Lab au sein du HP Labs chez HP) et Julien Guillen (responsable de la fabrication additive chez Decathlon). crédit : HP

Pour HP, l'impression 3D constitue un bel exemple de l'agilité dont peuvent désormais faire preuve les entreprises dans des domaines variés (santé, industrie, commerce...) et une occasion pour elles de « réinventer leur supply chain ». Comment ? En misant à la fois sur la personnalisation des pièces, une fabrication juste à temps permettant de réduire le volume de stocks : « Les entreprises ont besoin d'une supply chain plus résiliente, plus proche de ses clients et construire localement », a lancé Enrique Lores. Dans une dernière étude menée par HP, 75% des répondants ont indiqué que l'impression 3D et la fabrication additive aident leur entreprise à être plus agile, tandis qu'ils sont 85% à penser que la collaboration entre secteurs pour embrasser des nouvelles technologies de fabrication numériques est importante.

Dans le cadre de cet Innovation Summit 2020, une table ronde autour des enjeux et bénéfices de l'impression 3D a été organisée. Ont notamment participé Julien Guillen, responsable de la fabrication additive chez Decathlon, qui nous avait déjà parlé du projet de l'enseigne en la matière en s'équipant de systèmes Multi Jet Fusion 4200 et 5200. « L'impression 3D est une opportunité pour les industries de repenser leurs produits en permettant jusqu'à 75% de temps économisé en design, prototypage et production », a expliqué Ramon Pastor, directeur général de l'activité impression 3D d'HP. « On gagne des coûts logistiques et aussi un temps de mise sur le marché très significatif en particulier dans les secteurs de la santé et des biens de consommations où il y a le plus de potentiel ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité