HPE lance un MicroServer adapté aux MSP

Le HPE ProLiant MicroServer Gen10 Plus se décline en deux modèles aux puissances différentes. (Crédit : HPE)

Le HPE ProLiant MicroServer Gen10 Plus se décline en deux modèles aux puissances différentes. (Crédit : HPE)

En intégrant la technologie iLO dans ses serveurs ProLiant MicroServer Gen10, HPE permet aux fournisseurs de services managés de piloter ces équipements à distance.

Le HPE ProLiant MicroServer Gen10 Plus est un serveur d'entrée de gamme, personnalisable pour les applications sur site, le cloud hybride ou même les charges de travail exigeant des performances de datacenter. C'est actuellement le modèle le plus compact du catalogue de la gamme MicroServer du fabricant. L'équipement peut être placé à plat ou à la verticale selon l'espace disponible. Deux modèles de base sont proposés. Le premier est équipé d'un processeur Intel Xeon E-2224 à 4 coeurs et 3.4 GHz de fréquence, supportant jusqu'à 32 Go de DDR4 ECC UDIMM à 2666 MT/s. Le second renferme une puce Intel Pentium G5420 à 2 coeurs montant à 3,8 GHz, et supporte jusqu'à 2400MT/S de RAM. 

Ces produits de HPE disposent d'une carte d'interface réseau à quatre ports standards avec diverses options de mise en réseau pour gagner en puissance, notamment des cartes de périphérie 1GbE, 10GbE BASE-T et SFP+. Ils sont aussi équipés d'un port VGA et d'un DisplayPort 1.0, ainsi que de six ports USB 3.0 et d'un port USB 2.0 interne. Sur le plan du stockage, le Gen10 Plus offre quatre baies internes à fond de panier SATA et à facteur de forme large (3,5x), non interchangeables à chaud. Le serveur prend en charge la plupart des logiciels du marché : Microsoft Windows Server 2016 et 2019, ainsi que Red Hat Enterprise Linux (RHEL) 7.6, 7.7, 8.0, 8.1 et ClearOS. Pour la virtualisation, VMware ESXi 6.5 U3 et 6.7 U3 sont les options supportées mais nécessitent le processeur Xeon E.

Trois configurations possibles 

HPE a équipé sa dernière machine de la technologie iLO qui permettra ainsi aux fournisseurs de services de monétiser la gestion à distance. En installant une clé et un kit de chiffrement, les MSP peuvent ainsi gérer tous les serveurs dont ils ont la charge, ce qui n'était pas possible avec les serveurs précédents. Trois configurations de ces micro-serveurs sont proposées : « Office in a box » doit assurer les besoins quotidiens de très petites entreprises, jusqu'à 10 personnes ; « Scalable file and backup » centralise les fichiers pour sécuriser la collaboration ; et « edge to cloud », conçue pour simplifier l'accès aux services de cloud computing.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité