IBM veut embaucher 1800 collaborateurs en France

Virginia Rometty (au centre en jaune), CEO d'IBM, a été reçue à l'Elysée par Emmanuel Macron à l'occasion du sommet Tech For Good, ce 23 mai 2018. (crédit : D.R.)

Virginia Rometty (au centre en jaune), CEO d'IBM, a été reçue à l'Elysée par Emmanuel Macron à l'occasion du sommet Tech For Good, ce 23 mai 2018. (crédit : D.R.)

Lors de son passage à Paris à l'occasion du sommet Tech for Good organisé par le Président de la République Emmanuel Macron, la CEO d'IBM, Virginia Rometty, a annoncé recruter 1 800 personnes en France d'ici 2 ans. Les compétences recherchées couvrent l'intelligence artificielle, blockchain et l'Internet des objets.

Virginia Rometty n'est pas arrivée en France les mains vides. A l'occasion de sa venue pour le sommet Tech for Good et l'événement Viva Technology 2018, à Paris, pour lesquels se sont aussi déplacés les grands noms de l'industrie web&tech (Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, Bill McDermott, CEO de SAP...), la PDG d'IBM a annoncé un vaste plan de recrutements en France. Sur les deux prochaines années, la dirigeante a ainsi annoncé qu'IBM allait embaucher 1 800 personnes. Un chiffre qui comprend les 400 recrutements déjà évoqués en janvier dernier.

« Ces emplois concerneront l'IA, la blockchain et l'Internet des objets », a indiqué Virginia Rometty à notre confrère du Monde. « Nous voulons faire de la France un centre d'excellence consacré à l'intelligence artificielle. IBM collabore avec de grands clients, tels que Crédit Mutuel, Orange Bank, Generali, SNCF ou LVMH. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité