IDC rabote ses prévisions de croissance pour le marché des smartphones

Évolution des ventes et des prix moyen des smartphones dans le monde entre 2019 et 2025. Source : IDC

Évolution des ventes et des prix moyen des smartphones dans le monde entre 2019 et 2025. Source : IDC

Du fait de leur forte chute au troisième trimestre, les livraisons de smartphoness ne devraient plus progresser que de 5,3% dans le monde en 2021. La croissance est néanmoins au rendez-vous sur le segment des mobiles premium, notamment pour les modèles 5G qui dopent les revenus d'Apple.

A quelques jours de la fin de l'année, IDC ne s'attend plus à ce que le marché mondial des smartphones progresse de 7,4% en 2021. Dans une étude publiée le 2 décembre, le cabinet d'études estime que la croissance du secteur ne devrait finalement atteindre que 5,3% à 1,35 milliard d'unités par rapport à 2020. Cette révision de deux points tient au retournement spectaculaire des livraisons au troisième trimestre, après leurs hausses aux premier (+25,5%) et deuxième trimestre (+10,8%). « Nous nous attendions à un ralentissement au troisième trimestre, mais le recul du marché a été deux fois supérieur à ce que nous attendions », indique Nabila Popal, analyste chez IDC.

Une révision à la baisse aussi pour 2023

Comme chacun le sait désormais, les fabricants de smartphones (et il sont loin d'être les seuls) font les frais d'une pénurie de composants et de problèmes logistiques qui les empêchent de répondre à la demande. Et les choses ne devraient pas s'améliorer sur ces deux fronts avant six mois. Résultat, IDC a également corrigé à la baisse ses prévisions pour les ventes de smartphones en 2022. Dans un proportion toutefois moindre que pour cette année, puisque la croissance attendue est encore de 3%, contre 3,4% précédemment.

« La pénurie est plus fortement concentrée sur les composants 4G que 5G. Elle a et aura donc un impact plus fort sur les fournisseurs proposant un large portefeuille de terminaux 4G que sur ceux avec une proportion plus élevée de modèles 5G au catalogue. Ces défis liés aux composants 4G ont modifié davantage nos prévisions à court terme pour Android que pour iOS, qui est désormais principalement 5G », détaille Nabila Popal. En 2021, le nombre de smartphones 5G commercialisé devrait s'apprécier de 117%, alors que les volumes de mobiles 4G sont attendus en baisse de 22,5%.

60% des smartphones vendus en 2022 seront 5G

A la fin de l'année prochaine, les ventes de terminaux 5G devraient représenter environ 60% des livraisons totales de smartphones dans le monde. Une transition qui aura pour effet bénéfique notamment de ralentir la baisse du prix moyen des produits et, donc, d'améliorer les revenus des fabricants. En 2021, les terminaux 5G se sont négociés en moyenne 643 $ (+1,7% par rapport à 2020), contre 204 $ (626,5%) pour les modèles 4G. Les prix moyens de ces deux catégories d'équipements devraient respectivement passer à 416 $ et 109 $ d'ici 2025.

Pour l'heure, l'essor de la 5G fait surtout les affaires d'Apple. Le succès de ses iPhone 12 et 13, compatibles avec la nouvelle génération de réseaux mobiles, a fait monter le prix moyen des mobiles sous iOS à 964 $ en 2021. Celui de leur concurrents sous Android plafonne à 265 $. En conséquence, Apple devrait s'adjuger cette année 43% des revenus des ventes mondiales de smartphones alors qu'il contrôle seulement 17% du marché en volumes.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité