IDC relève ses prévisions de croissance pour la cybersécurité en Europe

En 2023, ce sont les acteurs de la santé qui vont le plus augmenter (+13,7 % d'une année sur l'autre) leurs investissements en matière de protection de leurs SI. (Crédit Photo : Geralt/Pixabay)

En 2023, ce sont les acteurs de la santé qui vont le plus augmenter (+13,7 % d'une année sur l'autre) leurs investissements en matière de protection de leurs SI. (Crédit Photo : Geralt/Pixabay)

Les ventes de logiciels, de matériels et de services de cybersécurité devraient enregistrer une hausse en valeur de 12,2 % cette année en Europe. Elles devraient générer près de 80 Md$ de revenus à l'horizon 2027.

Le marché européen de la cybersécurité fait preuve de résilience face aux difficultés macro-économiques actuelles. IDC s'attend à ce que les ventes de logiciels, de services et de matériels dédiés à la protection des systèmes d'information progressent de 12,2 % cette année sur le continent. Cette prévision de croissance est supérieure de 1,6 point à celle faite par le cabinet d'études en mars dernier. L'autre bonne nouvelle est que cette hausse à deux chiffres devrait se poursuivre dans les années à venir, avec à la clé un chiffre d'affaires de 79 Md$ en 2027. Elle sera rendue possible pas la bonne dynamique des segments des services et des logiciels, qui compenseront la faible hausse des dépenses prévue sur celui des équipements.

Pour Romain Fouchereau, analyste chez IDC, ces perspectives positives montrent que « Les organisations européennes reconnaissent qu'une sécurité solide n'est pas seulement une dépense, mais aussi un investissement stratégique. La dépendance croissante des opérations commerciales à la technologie, associée à la multiplication des menaces, rend nécessaire la mise en place de mesures de sécurité proactives ». Sans oublier le fait que les changements les plus récents dans la législation européenne sur la cybersécurité, dont la directive NIS2, auront également un impact positif sur les dépenses en matière de cybersécurité sur le vieux continent.

Dépenses en forte hausse dans la santé, la finance et les télécoms

Cette année, ce sont les acteurs de la santé qui vont le plus augmenter (+13,7 % d'une année sur l'autre) leurs investissements en matière de protection de leurs SI. L'accélération sera également notable dans la finance (+13,5 %), ainsi que dans les télécoms et les médias (+13,1 %) qui concentreront leurs dépenses sur la protection de leurs déploiements dans les domaines de la 5G, de l'edge et de l'IoT.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité