Infineon met 10 Md$ dans le rachat de Cypress Semiconductor

Le fabricant Cypress Semiconductor va renforcer l'expertise d'Infineon (dirigé par Reinhard Ploss, ci-dessus) sur la production de puces pour l'automobile et l'IoT. (Crédit : Infineon)

Le fabricant Cypress Semiconductor va renforcer l'expertise d'Infineon (dirigé par Reinhard Ploss, ci-dessus) sur la production de puces pour l'automobile et l'IoT. (Crédit : Infineon)

Deux fabricants de semiconducteurs se rapprochent. Pour la somme de dix milliards de dollars, l'Allemand Infineon s'offre l'Américain Cypress Semiconductor. Ceci afin de monter en puissance sur des secteurs porteurs comme l'IoT.

La rumeur est partie de Bloomberg ce week-end. Le fabricant allemand de semiconducteurs Infineon aurait des vues sur son homologue californien, Cypress Semiconductor. Et voilà les dires confirmés, le premier acquiert le second pour dix milliards de dollars. Les actionnaires de Cypress seront ravis d'apprendre que l'action a été rachetée 33% plus cher que sa valeur en fin de semaine dernière. « Le projet d'acquisition de Cypress constitue une étape décisive dans le développement stratégique d'Infineon », a déclaré son CEO, Reinhard Ploss. « Nous allons renforcer et accélérer notre croissance rentable et élargir notre activité ».

La société allemande cherche en effet à se développer sur les marchés à forte croissance, tels que les secteurs de l'automobile, de l'industrie et de l'Internet des objets. Elle vise la huitième place des concepteurs de puces au niveau mondial. Cypress Semiconductor, fondée en 1982 par un ingénieur reconnu, T.J. Rodgers, lui apportera une expertise supplémentaire sur ces champs d'action. Son président et CEO actuel, Hassane El-Khoury, ajoute : « Ensemble, nous allons permettre des connexions plus sûres et plus transparentes et fournir des ensembles matériels et logiciels plus complets pour renforcer les produits et technologies de nos clients sur leurs marchés finaux. De plus, la forte complémentarité de nos deux sociétés offrira de meilleures opportunités à nos clients et à nos employés. » L'accord d'acquisition devrait être finalisé d'ici la fin de 2019 ou au début de 2020.

Le secteur des semiconducteurs traverse une période d'active concentration en ce moment. Il y a quinze jours, Marvell a racheté Avera Semi, l'activité Asic de Global Foundries (un an plus tôt, Marvell avait déjà acquis Cavium pour 6 Md$) et en septembre dernier, Renesas a mis la main sur IDT. En 2018, ce marché a atteint 476,7 milliards de dollars, soit une progression de 13,4% selon Gartner.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité