Ingram Micro : des résultats annuels en demi-teinte pour 2016

Le rachat d'Ingram Micro par le chinois Tianjin Thianhai, don Adam Tan (en photo) est un des principaux actionnaires, a coûté 175 millions $ au grossiste.

Le rachat d'Ingram Micro par le chinois Tianjin Thianhai, don Adam Tan (en photo) est un des principaux actionnaires, a coûté 175 millions $ au grossiste.

Les premiers résultats financiers publiés par Ingram depuis son passage sous pavillons chinois sont mitigés. Bien que les ventes du grossiste aient progressé de 8% au quatrième trimestre 2016, il a enregistré une perte net de 34 M$.

Le rachat d'Ingram Micro par Tianjin Thianhai a plombé la rentabilité du grossiste au quatrième trimestre et sur l'ensemble de l'année 2016. Les premier résultats financiers publiés par la firme depuis son passage sous pavillon chinois font en effet état d'une charge exceptionnelle de 175 M$ au titre du quatrième trimestre 2016. Cette dépense a entrainé une perte nette de 34 M€ durant cette période. Pourtant, le grossiste était parvenu à faire croitre ses ventes de 8% au quatrième trimestre et avait ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 12,2 M$.

Cette bonne performance des ventes dans la dernière ligne droite de l'exercice n'a pas suffi à redresser la barre sur l'ensemble de l'exercice. Pour le compte de l'année 2016, le grossiste affiche un chiffre d'affaires de 41,9 Md$, en baisse de 2,5% sur un an. Et si son résultat net annuel est resté dans le vert, il a été divisé par plus de deux, passant de 215,1 M$ en 2015 à 100,4 M$ l'an passé.

Sur tous ses marchés, à l'exception de l'Amérique Latine où ses résultats sont restés stables, Ingram Micro a affiché des ventes en baisse au titre de l'exercice 2016. En EMEA, elles se sont établies à 11,8 Md$, en retrait de 3,3%. En Amérique du Nord, elles ont reculé de 3,2% et 2,7% dans la région APAC.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité