Koesio regroupe ses forces dans l'infrastructure et le cloud

Eric Julien (à gauche), secrétaire général de Koesio Corporate IT, et Romain Lemonnier, le DG de Koesio Corporate Technologies. (Crédit photo : Koesio)

Eric Julien (à gauche), secrétaire général de Koesio Corporate IT, et Romain Lemonnier, le DG de Koesio Corporate Technologies. (Crédit photo : Koesio)

CIS Valley by Koesio et Koesio Corporate Technologies ont été fusionnées. Elles forment un nouvel ensemble au chiffre d'affaires prévisionnel de 100 M€, capable de délivrer des prestations dans les domaines des infrastructures IT, du cloud, de la cybersécurité et des services managés.

Koesio a franchi une nouvelle étape dans le parcours qu'il suit pour devenir un acteur de référence sur le marché français de l'IT. Depuis le 1er avril, le groupe issu du monde de la bureautique a regroupé ses forces dans le domaine des services informatiques à valeur ajoutée en fusionnant Koesio Corporate Technologies (ex-Aviti) et CIS Valley by Koesio. Filiale de Koesio Corprorate IT, qui oeuvre de son côté sur le marché de l'environnement de travail numérique, le nouvel ensemble va opérer sous le nom de Koesio Corporate Technologies (KCT). Sa direction générale est occupée par Romain Lemonnier. Ce dernier tient ainsi les rênes d'une structure dotée d'un effectif de 260 personnes et affichant 100 M€ de chiffre d'affaires prévisionnel pour plus de 3 000 clients actuellement.

Huit agences pour couvrir le territoire français

« Nous sommes convaincus que cette fusion apportera une valeur ajoutée significative à nos clients. Elle nous permettra d'innover davantage et d'offrir des solutions technologiques avancées tout en conservant notre approche centrée sur le client », a déclaré le dirigeant de KCT. Avant leur rapprochement, les deux entreprises adoptaient déjà un positionnement à peu près similaire. Ensemble, elles proposent aux PME et aux ETI un panel d'offres couvrant les infrastructures IT, le cloud (avec une certification HDS sur la partie hébergement), la cybersécurité et les services managés. Quant à leur présence dans les régions françaises, elle repose sur huit agences réparties entre Nantes, Paris, Rennes, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Nice et Toulouse. La majeur partie de ces points de présence sont issues de KCT, qui a également apporté 120 collaborateurs et environ 70 M€ dans le mariage.

380 M€ de CA dans l'IT pour Koesio

Si la fusion entre l'ex-Aviti et du bordelais CIS Valley n'intervient qu'aujourd'hui, les deux entreprises sont pourtant entrées dans le giron du groupe Koesio depuis plusieurs années maintenant. Le premier a été racheté en mai 2022 et le second au mois de décembre 2021. Grâce à ces deux acquisitions et à l'activité propre de Koesio Corprorate IT, Koesio a réalisé 380 M€ de chiffre d'affaires sur le marché de l'informatique en 2023. Un montant qui le positionne aux alentours de la 30e place des ESN françaises si l'on se réfère au dernier classement de Numeum.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité