Koesio réussit son pari de devenir un poids lourd de l'IT

Pieric Brenier (à gauche), président et fondateur de Koesio, et Gilles Perrot, directeur général et Associé du groupe. Crédit photo : Koesio

Pieric Brenier (à gauche), président et fondateur de Koesio, et Gilles Perrot, directeur général et Associé du groupe. Crédit photo : Koesio

Le groupe Koesio a officialisé les rachats de l'ESN CIS Valley et du VAD Actual Systems le 22 décembre. Ces acquisitions portent ses revenus dans l'IT et les Télécoms à un niveau égal à celui de son chiffre d'affaires dans la bureautique.

Menée de longue date, la stratégie de montée en puissance de Koesio dans l'IT et les télécoms vient de franchir un cap. Désormais, le groupe fondé par Pieric Brenier réalise environ 400 M€ de chiffre d'affaires (à 90% dans l'informatique) sur ces deux marchés, soit autant que ce que pèse son activité historique de spécialiste en systèmes d'impression. Cet équilibre vient tout juste d'être atteint à travers le rachat d'Actual Invest, la holding d'Alain Cadot propriétaire de l'ESN CIS Valley et du grossiste IT à valeur ajoutée Actual Systèmes. Les deux sociétés ont respectivement généré près de 40 M€ et 45 M€ de revenus en 2021. Ils s'ajoutent aux quelques 315 M€ de facturations que revendique Koesio dans l'informatique et les télécoms pour la même période. Sans surprise, CIS Valley et Actual Systèmes contribueront chacune à la poursuite du développement du groupe Koesio en dehors du marché de l'impression, à travers des approches différentes néanmoins.

CIS Valley apporte son savoir faire en infrastructures

Tout en restant une entité à part entière, susceptible de changer de nom à terme, CIS Valley va être rapprochée de la filiale Koesio Corporate IT (ex-Quadria) en gardant Mathieu Le Treut à sa tête. Formant un nouvel ensemble de près de 600 collaborateurs (155 sont issus de CIS Valley) et de 280 M€ de chiffre d'affaires, ces deux prestataires ont pour point commun de cibler la même clientèle (haut du segment PME, ETI, collectivités territoriales et établissements publics) et de tirer 10% de leurs revenus de la fourniture de services IaaS. « Leur principale différence réside dans le fait que Koesio Corporate IT est très orienté vers la fourniture de services autour du poste client, alors que CIS Valley est beaucoup plus axé sur les infrastructures », explique Gilles Perroy, le directeur général et Associé du groupe Koesio. En outre, CIS Valley propose en termes de progiciels l'intégration des solutions Salesforce, tandis que Koesio Corporate IT a opté pour les produits de Sage dans les domaines de la BI et du CRM.

En l'état actuel des choses, les deux sociétés totalisent 25 agences en France, dont 5 sont rattachées à CIS Valley. Seules leurs implantations de Nantes, Orléans et Toulouse font doublon. Un partage de locaux devrait donc être mis en place à l'avenir dans ces agglomérations. En revanche, Koesio Corporate IT n'était pas du tout présent à Bordeaux où CIS Valley emploie environ 80% de ses effectifs.

Actual Systèmes en support de l'essor de Koesio dans l'IT des PME

S'agissant d'Actual Systèmes, la branche VAD de la holding Actual Invest dirigée par Jean-Michel Scohy, son apport à l'activité informatique de Koesio va se jouer sur le segment des PME. Pour cibler ces entreprises, l'acquéreur mise traditionnellement sur ses filiales régionales dont l'activité de base est la bureautique. Comme l'explique Gilles Perrot, Le VAD va pouvoir « accélérer l'évolution de leur offre vers l'IT, en mettant à leur service sa capacité à approvisionner les revendeurs IT, à gérer les licences logicielles et à maîtriser les programmes partenaires des fournisseurs ». Reste à savoir si certains revendeurs IT historiquement clients d'Actual Systèmes ne verront pas d'un mauvais oeil l'intégration d'un de leur grossiste au sein d'un groupe potentiellement en concurrence avec eux.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité