L'accélérateur lyonnais Polypus rejoint le programme Microsoft for Start-ups

Polypus source des start-ups prometteuses avec divers services mis à leur disposition, dont des bureaux. (Crédit: Polypus)

Polypus source des start-ups prometteuses avec divers services mis à leur disposition, dont des bureaux. (Crédit: Polypus)

En rejoignant le programme Microsoft for Start-ups, l'accélérateur lyonnais Polypus renforce les leviers d'actions et la visibilité des porteurs de projets IT après la phase d'incubation. Ce partenariat contribue également à renforcer la présence du dispositif de soutien à Lyon, Nantes et Toulouse.

Créé en 2018, Polypus soutient le développement d'une quinzaine d'entreprises de la tech installées à Lyon, Nantes, Toulouse et Paris au travers d'un ensemble de services : accompagnement du dirigeant, prises de rendez-vous avec des clients grands comptes et des distributeurs, intégration dans des programmes partenaire académiques, technologiques et commerciaux et recrutement de compétences. Désormais, les start-ups actuellement accompagnées par l'incubateur se voient ouvrir le programme Microsoft for Start-ups.

Elles  pourront ainsi grandir et étendre leur réseau en profitant d'un accompagnement technique et marketing, de 120 000 dollars de crédits Cloud Azure, mais surtout d'un écosystème de partenaires et de clients leur permettant ainsi de toucher de nouveaux marchés.

Deux start-ups des télécoms déjà intégrées au programme

Ensuite, dans le sillage des actions de la firme en direction des jeunes pousses à Lyon, Nantes et Toulouse, Polypus va pouvoir se renforcer en région en proposant son soutien aux start-ups déjà partenaires du programme. Ce partenariat, d'ores et déjà opérationnel, a permis à Pyxya et à Watcha, deux jeunes pousses lyonnaises spécialisées dans les télécoms et accélérées  par Polypus, de rejoindre le dispositif de soutien aux start-ups mis en place par Microsoft.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité