L'afflux de projets de mobilité dope l'activité d'Urbans

L'éditeur et prestataire de services Urbans a vu son chiffre d'affaires multiplié par cinq lors de son exercice 2013. Aidé par des partenaires financiers, l'entreprise prévoit d'ouvrir plusieurs agences en France et à l'international cette année.

L'essor des ventes de terminaux mobiles, notamment celles des tablettes, amène de plus en plus d'entreprises à devoir faire interagir leur système d'information avec ce type d'outils. La société Vannetaise Urbans bénéficie à plein de cette effervescence. Déjà habituée aux croissances à deux chiffre depuis sa création il y 8 ans, elle publie pour son exercice 2013 (clos en mars dernier) un chiffre d'affaires de 2 M€, cette fois-ci cinq fois supérieur à celui de l'année précédente. Cette progression, elle la doit notamment au lancement de sa solution logicielle Urbans Facility (pour iOS et Android) à la fin 2011. L'offre permet de mettre à la disposition des terminaux mobiles (et des postes fixes) des informations issues des bases de données de l'entreprise mais aussi des les manipuler en mode connecté ou déconnecté pour créer des contenus qui sont ensuite renvoyés vers leur emplacement d'origine. Elle en a par exemple équipé la Socotec, une société spécialisé dans le contrôle de la construction qui emplois 1200 collaborateurs dotés de terminaux mobiles.

Un effectif multiplié par trois en six mois

Outre ses revenus réalisés auprès de clients qui sont aussi des PME et des collectivités, ce sont également les effectifs de la société qui ont explosé. « Entre juin 2013 et aujourd'hui nous sommes passés d'un effectif de 9 à 30 personnes. Cela nous a amené à devoir déménager notre siège pour bénéficier d'une surface de 825 m² contre 185 m² jusqu'ici », explique Benjamin Champenois, associé-dirigeant d'Urbans. Ce gain de place est d'autant plus nécessaire que le recrutement d'une quinzaine de nouveaux collaborateurs est prévu pour 2014, dans fonctions commerciales, marketing et technique notamment.

Leur arrivée devrait contribuer à un nouvel accroissement des revenus de la société qui mise également sur une forte extension de sa présence géographique pour se développer. « En France, nous allons créer des agences à Lyon et à Paris. Nous visons également l'international avec des implantations en Amérique du Nord ainsi qu'au Benelux, Grande-Bretagne, Espagne, Italie et Portugal », détaille Benjamin Champenois. Ces points de présence auront une vocation exclusivement commerciale. Les compétences techniques de l'entreprise resteront basées à Vannes. Pour financer ces création d'agences qui se feront sans recours à des acquisitions, Urbans peut déjà compter sur les 700 K€ qu'elle a pu obtenir de BPI France, de ses banques partenaires et de trois business Angels Bretons. L'entreprise organisera un second tour de table dans le courant de l'année.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité