L'automatisation des réseaux profite aux certifications Cisco DevNet

La certification DevNet Expert de Cisco portent sur les compétences logicielles et comprennent le développement, le déploiement et la conception de logiciels. (Crédit Cisco)

La certification DevNet Expert de Cisco portent sur les compétences logicielles et comprennent le développement, le déploiement et la conception de logiciels. (Crédit Cisco)

Les certifications DevNet délivrées par Cisco, validant des compétences en matière de programmation, d'automatisation et de développement d'applications pour les réseaux, ont augmenté de 50% cette année.

Les compétences logicielles sont de plus en plus recherchées chez les ingénieurs et les architectes réseau, une tendance que reflète bien le programme de certification DevNet de Cisco. Selon l'équipementier, le nombre de certifications DevNet délivrées au cours de l'année écoulée a augmenté de plus de 50. Le fournisseur ne donne pas de chiffres précis, mais en 2020, près de 8 000 participants ont obtenu quelque 10 500 certifications DevNet, dont DevNet Associate, DevNet Professional et DevNet Specialist. Ces certifications DevNet portent sur le codage, l'automatisation, l'accès au réseau, la connectivité IP, la sécurité et le développement d'applications sur les plateformes Cisco, mais elles concernent aussi les connaissances que doivent acquérir les développeurs en matière de doctrines de réseau.

Plus récemment, l'équipementier a annoncé une certification DevNet de niveau expert appelée Certified DevNet Expert. Les sujets que doivent maîtriser les candidats pour obtenir la certification DevNet Expert portent sur les compétences logicielles et comprennent le développement, le déploiement et la conception de logiciels ; l'infrastructure en tant que code ; les conteneurs, la programmabilité et l'automatisation du réseau ; et la sécurité. « Alors que les sujets de la certification CCIE (Cisco Certified Internetwork Expert) ont été renforcés dans le domaine de l'interaction des protocoles, de la conception des réseaux et de l'infrastructure fiable et évolutive, avec l'automatisation comme partie intégrante, la certification DevNet Expert adopte une approche très axée sur le logiciel qui sied à l'ingénieur réseau », a écrit Joe Clarke, ingénieur en expérience client chez Cisco, dans un blog annonçant le niveau de certification.

Du monitoring à l'observabilité  

Selon M. Clarke, l'examen DevNet Expert s'adresse aux ingénieurs réseau travaillant avec les réseaux automatisés qui entraînent des transformations numériques dans tous les secteurs. « Pour fournir des réseaux sécurisés et agiles, prendre en charge les nouvelles modalités du travail et fournir des capacités edge, les entreprises ont besoin d'experts dans le maniement des logiciels et de l'automatisation pour exploiter et façonner la puissance du réseau », a déclaré M. Clarke. « Les personnes qui obtiennent la certification DevNet Expert pourront concevoir et fournir les solutions d'automatisation nécessaires pour transformer un réseau traditionnel en un réseau adapté à la transformation numérique ; elles pourront également créer et diriger une équipe pour transformer la culture d'entreprise notamment en matière d'automatisation du réseau », a encore déclaré M. Clarke. « Aujourd'hui, personne ne veut intervenir manuellement. On veut une belle hiérarchie avec une source unique de vérité qui restitue une image très claire de ce à quoi le réseau devrait ressembler », a ajouté l'ingénieur de Cisco. « Ensuite, on veut automatiser non seulement le déploiement, mais aussi les tests, afin d'avoir une confiance accrue dans les changements de configuration que l'on effectue. Ainsi, tout n'est peut-être pas entièrement défini par logiciel, mais tout est de plus en plus piloté par logiciel ». 

Dans le même temps, le besoin de capacités de mise en réseau, de mobilité et de monitoring du cloud gagne du terrain. « L'idée d'une observabilité totale - savoir que tous ses services sont en bonne santé et comment fonctionnent ces applications - suscite beaucoup d'intérêt en ce moment », a déclaré M. Clarke. « Rien ne se passe sans API et sans points de contact, et à mesure que l'adoption du cloud augmente et que le travail à distance se développe, les ingénieurs réseau devront être de plus en plus capables de développer des politiques centralisées pour que tous les utilisateurs bénéficient de la même expérience », a ajouté l'ingénieur de Cisco. « L'analyse des données et la capacité d'extraire et d'exploiter des données clés à partir de grands ensembles de données font aussi parti des compétences de plus en plus demandées », selon M. Clarke. Les compétences DevNet peuvent également aider les ingénieurs réseau à gérer la transformation cloud de l'entreprise. « Alors que le temps de travail au bureau diminue, tout le monde a besoin d'un accès sécurisé aux fichiers et aux applications, et il faut le gérer », a encore déclaré M. Clarke. « Certaines compétences DevNet renforcent aussi la capacité à connaître un réseau et à relier les éléments du cloud de manière efficace pour l'entreprise ». Á noter que les candidats pourront passer le premier examen DevNet Expert à partir du 2 mai prochain.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité