L'Education Nationale et le Campus Cyber font cause commune

Edouard Geffray (à gauche), directeur de l'enseignement scolaire au ministère de l'Education Nationale, et Michel Van Den Berghe, président du Campus Cyber, officialisant une convention pour attirer et former de nouveaux talents en cybersécurité. (crédit : Campus Cyber)

Edouard Geffray (à gauche), directeur de l'enseignement scolaire au ministère de l'Education Nationale, et Michel Van Den Berghe, président du Campus Cyber, officialisant une convention pour attirer et former de nouveaux talents en cybersécurité. (crédit : Campus Cyber)

Dans le cadre d'une convention signée avec le Campus Cyber, l'Education Nationale s'engage avec ce dernier dans la sensibilisation et la formation des élèves et professeurs de lycées aux enjeux cybersécurité. Centrée dans un premier temps sur l'Île-de-France, cette initiative sera élargie au niveau régional et dans les collèges.

C'est bien connu, la valeur n'attend point le nombre des années - et serait-on tenté d'ajouter - surtout en matière de cybersécurité. Dans un contexte marqué par une pénurie de talents dans ce domaine, et alors que la France met les bouchées doubles pour tenter de rattraper son retard dans les formations de niveau post-baccalauréat, l'Education Nationale compte bien apporter sa pierre à l'édifice. Le ministère a ainsi signé il y a 3 semaines pendant l'entre-deux tours de la présidentielle une discrète convention avec le Campus Cyber, officialisée seulement ce jeudi dans le but d'attirer et de former de jeunes profils en cybersécurité.

« Nous avons des enjeux communs avec le Campus Cyber, de faire connaître les métiers de la cyber et de dire aux jeunes qu'ils sont intéressants et qu'ils ont du potentiel et qu'ils ne sont pas réservés à des Bac+8 », nous a expliqué Edouard Geffray, directeur de l'enseignement scolaire au ministère de l'Education Nationale. « Nous engageons cette convention avec le Campus Cyber pour faire connaître les différentes voies d'accès aux métier de la cyber dans les lycées dès la seconde avant d'envisager aussi des actions de promotion dès le collège ». Si l'initiative concerne pour l'heure davantage l'Île-de-France, elle sera dans les prochains mois étendue un peu partout en région. « Le Campus Cyber peut constituer un moyen pour les lycéens de participer à des conférences, aller à la rencontre des experts et déposer leurs CV », fait savoir Edouard Geffray.

Déjà des actions avec l'Anssi et Cybermalveillance.gouv.fr

L'engagement de ce ministère en matière d'informatique et de nouvelles technologies s'est accru au fil des années avec depuis deux ans la création, dans le cadre de la réforme du Bac, d'une spécialité en numérique et sciences informatiques (NSI). Cette dernière peine cependant à séduire puisque seulement 12% des élèves l'ont suivie. En parallèle, les métiers liés à la cybersécurité sont toutefois montés en puissance et sont susceptibles de créer des vocation bien avant le Bac. En ouvrant la voie à la formation des professeurs de NSI vers l'horizon porteur de la cybersécurité, les lycéens pourraient-ils être plus enclins à se tourner vers cette spécialité aujourd'hui délaissée ?

Quoi qu'il en soit, la cybersécurité pourrait bien faire naître des vocations, surfant sur la multiplication des actions déjà menées avec d'autres institutions aussi bien dans les collèges que les lycées. « L'Education Nationale a une stratégie globale cybersécurité et numérique avec des accords passés avec l'Anssi ou encore Cybermalveillance.gouv.fr en lien avec la Gendarmerie pour des actions en matière de cyberharcèlement et de cyber protection à destination des jeunes », pointe Edouard Geffray.

Les professeurs sensibilisés et formés à la cybersécurité

La convention entre l'Education Nationale et le Campus Cyber ne concerne pas uniquement les lycéens (et bientôt les collégiens). Mais aussi les professeurs de NSI qui vont pouvoir, sur la base du volontariat, suivre différentes formations organisées au Campus Cyber. « On donne la possibilité aux professeurs qui le souhaitent d'être à la pointe, de se spécialiser ou bien de se tenir au courant des dernières pratiques en matière de cybersécurité », indique Edouard Geffray. Le cadre de formation évoqué se veut souple et sans contrainte : à suivre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité