L'exploration de processus arrive enfin chez SAP

SAP était très retard dans le domaine de l'exploration des processus. (Crédit SAP)

SAP était très retard dans le domaine de l'exploration des processus. (Crédit SAP)

Dénommé Process Insights, l'outil dévoilé par SAP exploite la richesse des données d'entreprise de SAP et de ses récentes acquisitions pour aider les clients à améliorer leurs processus métiers.

Améliorer les processus métiers est une préoccupation de plus en plus importante pour les entreprises, un besoin auquel SAP a essayé de répondre avec Process Insights. Annoncé la semaine dernière dans le cadre de l'événement virtuel Sapphire Now 2021 (2 juin au 15 juillet), le nouvel outil d'optimisation des processus métiers doit permettre aux clients de SAP de rationaliser leurs opérations en établissant des rapports sur la vitesse et l'efficacité des processus de gestion existants et de les comparer à 300 indicateurs de performance clés (KPI) générés à partir de données clients SAP agrégées. « L'outil, qui utilisera l'automatisation robotisée des processus Intelligent Robotic Process Automation de SAP pour recommander des améliorations, s'appuie fortement sur les données collectées par SAP auprès de ses clients sur l'efficacité de leurs processus », a déclaré Christian Klein, le CEO de SAP, lors d'un entretien avec les médias et les analystes. « Ces connaissances sont réunies dans un outil unique qui permet aux clients non seulement de mesurer et d'évaluer leurs processus de gestion, mais aussi d'utiliser cette expertise et ces informations pour concevoir des processus de gestion en vue de développer leurs activités, les automatiser et améliorer leur productivité », a-t-il ajouté.

Les logiciels d'exploration des processus examinent les sources de données de l'entreprise pour donner aux clients une image plus complète du fonctionnement de leurs processus, des goulets d'étranglement et des possibilités de rationalisation. Selon les fournisseurs, la combinaison de logiciels de process mining avec des logiciels d'automatisation robotisée des processus (RPA) permet aux clients d'identifier les processus de gestion inefficaces et les possibilités de les automatiser. SAP dispose d'une mine d'informations sur les processus métiers liées à son populaire logiciel de gestion intégré (ERP). De plus, suite à l'acquisition, en janvier, de la startup allemande Signavio spécialisée dans l'intelligence des processus métiers et celle, en 2018, du fournisseur de RPA Contextor, SAP dispose désormais de toutes les pièces pour modéliser, exploiter et rationaliser ces processus pour les clients. « Cette orientation s'inscrit tout à fait dans la stratégie de SAP pour combler un défaut de capacité », a déclaré Holger Mueller, analyste principal de Constellation Research. « Acheter un concurrent plus petit ; remplacer le partenaire ; vanter la solution comme étant essentielle », a-t-il ajouté. Le partenaire auquel Holger Mueller fait référence ici n'est autre que le pionnier de l'exploration des processus, Celonis, qui a récemment levé 1 milliard de dollars de fonds pour une valorisation à 11 milliards de dollars et compte déjà parmi ses clients des entreprises comme Uber, Dell, L'Oréal et AstraZeneca.

Rattraper le retard Paul Saunders, analyste chez Gartner, reconnaît que SAP est en retard dans le domaine de l'exploration des processus, ajoutant que « SAP aurait dû proposer cette solution il y a cinq ans, en même temps que le lancement de S/4HANA, car c'est la chose la plus difficile à comprendre et à changer pour les entreprises ». Malgré son arrivée tardive sur le marché avec ce type de fonctionnalité, SAP pense qu'il aura une longueur d'avance sur la concurrence - du moins avec les clients existants qui gèrent déjà une grande partie de leurs activités (de la comptabilité aux finances en passant par l'approvisionnement et la logistique) sur SAP, et l'exploration de ces processus métiers pour en améliorer l'efficacité devrait être assez simple. « La solution offre aux professionnels des capacités prêtes à l'emploi pour analyser très rapidement les processus de gestion exécutés par les systèmes SAP ECC et SAP S/4HANA et obtenir des recommandations personnalisées sur la manière de les corriger ou de les améliorer. Cependant, pour les systèmes non-SAP, les entreprises peuvent mettre à profit notre récente acquisition de Signavio, capable de fournir des analyses et des modélisations », a déclaré Wassilios Lolas, vice-président mondial Business Process Intelligence chez SAP. 

Mais c'est dans la façon de combiner ces sources de données SAP avec des systèmes externes afin de permettre aux entreprises d'obtenir une image complète de leurs processus de bout en bout que le fournisseur devra faire ses preuves. « Les clients SAP ne vivent pas uniquement dans un monde de processus SAP. Ils vivent dans un monde où les processus de gestion, de la commande à l'encaissement, de l'embauche à la retraite, de l'approvisionnement au paiement, de la campagne à la commande, se passent presque toujours en dehors de SAP », a déclaré Ray Wang, analyste principal chez Constellation Research. « Tout comme l'analytique, où les données à l'extérieur du système sont aussi importantes que les données à l'intérieur du système, l'intelligence des processus fonctionne de la même manière, de sorte qu'un outil centré sur SAP n'aide pas nécessairement un client ». SAP Process Insights sera généralement disponible au troisième trimestre de 2021. Dans un premier temps, les clients de SAP pourront essayer l'outil gratuitement pendant six mois.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité