L'open Source est présent dans plus de 90% des entreprises françaises

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Très largement répandu dans les sociétés françaises, l'Open Source ne fait néanmoins pas encore l'objet d'une approche très structurée. Un état de fait qui s'améliore parallèlement à l'augmentation des budgets qu'elles consacrent au logiciel libre.

Au vu de son taux de pénétration dans les entreprises françaises, l'Open Source semble bien être entré, en partie, dans leurs moeurs. L'observatoire de l'Open Source en France commandé par Red Hat à la société Adelanto montre en effet que 94% des 387 sociétés interrogées ont intégré un logiciel libre dans leur système d'information. Cette adoption date de plus de 10 ans pour 29,5% d'entre elles, de 5 à 10 ans pour 34% des sondées et de 2 à 5 ans pour 25,8% des répondantes. Chez 97% des sociétés interrogées, les solutions libres sont installées sur des serveurs. Elles ne sont que 44% à en avoir équipé leurs postes de travail.

Pas encore assez de stratégie autour de l'Open Source dans les entreprises

Reste que si ce tableau s'avère largement positif pour la filière de l'Open Source, les entreprises de l'Hexagone peuvent encore mieux faire. L'observatoire montre en effet que 66% d'entre elles n'ont pas de stratégie bien définie en matière de logiciel libre. La situation devrait toutefois s'améliorer puisque parmi celles qui sont dépourvues d'une stratégie claire, 16,8% sont en cours de mise en place d'une telle démarche.
Une approche plus structurée entraînerait probablement une hausse des dépenses des entreprises dans l'Open Source dont le niveau reste encore assez bas. En 2012, 43,48% des sociétés ont consacré moins de 10% de leurs dépenses logicielles au logiciel libre. Pour 28,88% d'entre elles la proportion se situe entre 10 et 30% puis à entre 30 et 50% pour 8% des répondantes. Cette année, 27,6% des entreprises comptent faire progresser leurs investissements dans l'Open Source tandis que 64% d'entre elles conserveront un niveau de dépense stable. La croissance des investissements devrait être principalement tirée par la virtualisation et le développement d'applications d'entreprise.

Le coût identifié comme le premier avantage du logiciel libre

L'étude commanditée par Red Hat s'intéresse également aux principaux avantages que les entreprises attribuent aux logiciels libres. Cités par près de 71% des sociétés interrogées, les coûts arrivent largement en tête. « Financièrement, il est quatre fois plus avantageux de mettre en place une solution Open Source par rapport à une solution propriétaire », assure Michel Isnard, le vice-président de Red Hat pour la zone SEMEA (Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique), lors de la présentation de l'étude. L'indépendance technique est citée par les entreprises comme le deuxième avantage offert par l'Open Source (56,2%), suivie par l'aspect communautaire (43,8%), l'évolutivité et l'agilité (31,7%) puis l'innovation (21,7%).

En ce qui concerne les applications les plus adaptées à l'Open Source, les entreprises interrogées dans le cadre de l'observatoire placent les logiciels d'hébergement et de création de site en tête avec une note de 4,16/5. L'administration des systèmes et des réseaux arrive en seconde place avec une note de 3,88/5, les bases de données se situent juste derrière avec 3,77/5.

Les entreprises contribuent trop peu à la communauté Open Source

Elément essentiel du monde l'Open Source, l'aspect communautaire est mis à profit par les entreprises utilisatrices...à sens unique. Elles ne sont en effet que 2,8% à reverser des développements faits en interne à la communauté, seulement 6,8% à participer proactivement au développement de l'Open Source, et 24,8% à échanger des informations et apporter leur contribution. Elles sont en revanche 65,6% à faire appel à la communauté pour la consultation d'information. Pourtant, le potentiel d'apport des entreprises à la communauté du logiciel libre est loin d'être négligeable. Elles sont en effet 36,6% à réaliser 100% des développements autour des applications Open Source en interne et 49,1% à mener ces travaux en collaboration avec un sous-traitant externe.

Dans le cadre de leur projet Open Source, les entreprises consultent des prestataires de services de type SSII dans 34% des cas. Les éditeurs de logiciels Open Source d'Entreprise avec des offres de plateforme globale sont sollicités par 30% des entreprise utilisatrices. Elles sont enfin 26% à ne compter que sur leurs propres ressources.

Méthodologie de l'étude

55% des entreprises interrogées disposent d'un effectif de plus d e1000 personnes. Les populations des sociétés de 50 à 250 salariés et de 250 à 500 salariés représentent respectivement 14% et 11,8% du panel. 26% de l'échantillon est issu du secteur public, contre 17,7% pour le secteur de l'informatique et des télécoms et 12,1% pour le secteur tertiaire. Les répondants sont pour près de 60% d'entre eux des responsables informatiques et des responsables infrastructure.

Par F.A.
Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité