La crise du Covid-19 stimule le marché des logiciels sociaux et collaboratifs

Gartner anticipe que 65% des éditeurs de progiciels auront inclus des fonctionnalités sociales et collaboratives dans leur catalogue d'ici 2025. Crédit photo : Pixabay

Gartner anticipe que 65% des éditeurs de progiciels auront inclus des fonctionnalités sociales et collaboratives dans leur catalogue d'ici 2025. Crédit photo : Pixabay

Les ventes mondiales de logiciels sociaux et collaboratifs devraient atteindre en 2021 le niveau de revenus que Gartner leur prédisait pour 2023. La croissance à deux chiffres promise au secteur cette année devrait perdurer au moins jusqu'en 2022.

Si la pandémie de Covid-19 a mis à mal la situation de certains segments du marché de l'IT, elle a aussi créé de belles opportunités pour une partie d'entre eux. Dans les rangs des gagnants, on trouve les logiciels sociaux et collaboratifs à qui Gartner promet un avenir encore plus florissant qu'initialement prévu. Après avoir progressé de 8,7% à 3,8 Md$ en 2020, les ventes mondiales de ces applications devraient représenter 4,47 Md$ cette année et s'apprécier ainsi de 17,1% sur 12 mois. En outre, cette croissance à deux chiffres devrait se poursuivre au moins jusqu'en 2022. Cette année-là, les revenus sont attendus en hausse de 14% à 5,1 Md$.

Des outils devenus soudainement indispensables

Pour mesurer l'effet boostant de la crise sanitaire sur le marché des logiciels sociaux et collaboratifs, il faut revenir sur les prévisions le concernant faites par Gartner en septembre 2019. A l'époque, le cabinet d'études prédisait que sa valeur représenterait 4,8 Md$ en 2023. La pandémie et la massification du télétravail qu'elle a entraîné ont donc permis d'atteindre, à peu de chose près, cet objectif avec deux ans d'avance. « Les situations qui créaient la demande en logiciels sociaux et collaboratifs, comme la coordination et la communication entre équipes dispersées, se sont soudainement généralisées avec la Covid-19, explique Craig Roth, analyste chez Gartner. Ces applicatifs sont passé du statut '' d'intéressants à utiliser '' à celui '' d'indispensables ''. »

Et si Gartner table sur une poursuite de la croissance des ventes au-delà d'une période à l'issue de laquelle la pandémie devrait avoir été maîtrisée, c'est parce que cette dernière a créé une modification durable dans les méthodes de travail et la structure des équipes. Cette tendance, déjà perceptible dans les comportement des salariés de retour au bureau, n'a pas échappé aux éditeurs qui oeuvrent hors du champ des logiciels sociaux et collaboratifs.

EPR et CRM vont devoir évoluer pour suivre la tendance

« Les fournisseurs d'applicatifs comme les ERP et les CRM offraient jusqu'ici des fonctionnalités sociales et collaboratives de base dans leurs produits. Aujourd'hui, ils font face à des attentes des utilisateurs plus fortes en matière d'intégration sans couture de tâches non-routinières comme les conversations et le balisage des contenus », détaille Craig Roth. Cette imbrication plus forte de la dimension sociale dans les logiciels d'entreprises va jouer un rôle clé dans la croissance à venir des ventes de logiciels sociaux et collaboratifs. Gartner anticipe que 65% des éditeurs de progiciels auront inclus des fonctionnalités sociales et collaboratives dans leur catalogue d'ici 2025.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité