La croissance de SII poursuit son ralentissement au deuxième trimestre

« Au global, l’activité de ce semestre s’inscrit dans le scénario annoncé en début d’exercice […] », a déclaré Eric Matteucci, le président du directoire de SII.  (Crédit photo : SII)

« Au global, l’activité de ce semestre s’inscrit dans le scénario annoncé en début d’exercice […] », a déclaré Eric Matteucci, le président du directoire de SII. (Crédit photo : SII)

Après s'être approchée des 27 % un an plus tôt, la hausse des revenus de SII a été ramenée à 12,9 % au premier semestre 2023-2024. À l'international, tous les pays ont été confrontés à un ralentissement, à l'exception de l'Allemagne et du Royaume-Uni.

SII fait les frais d'un contexte économique qui s'assombrit en Europe. Le 30 septembre, l'ESN a clôturé son deuxième trimestre 2023-2024 sur un chiffre d'affaires de 269 M€, en hausse de 12,8 % (+8 % à périmètre constant) d'une année sur l'autre. Additionné aux revenus du premier trimestre, qui avaient progressé de 12,9 % (+10,1 % à périmètre constant), ce montant porte les revenus semestriels du groupe français à 538 M€. Sur six mois, l'activité de l'entreprise affiche ainsi une progression honorable de 12,8 % (+9,5 % à périmètre constant). Mais celle-ci s'avère environ deux fois moindre que celle enregistrée lors de la première moitié de l'exercice 2022-2023. « Au global, l'activité de ce semestre s'inscrit dans le scénario annoncé en début d'exercice [...] », a déclaré Eric Matteucci, le président du directoire de SII.

7,6 % de progression sur le marché français

En France, le chiffre d'affaires semestriel n'a progressé que de 7,6 % à 214,36 M€, dont 100,5 M€ (+3,4 %) ont été générés au deuxième trimestre. Durant ces trois mois, le TACE (Taux d'Activité Congés Exclus) des équipes de l'Hexagone s'est dégradé, ce qui devrait empêcher une amélioration du résultat opérationnel semestriel dans le pays. À l'international, le niveau d'activité a été plus robuste avec un chiffre d'affaires sur six mois de 324 M€ (+16,5 %). Néanmoins, précise SII, tous les pays ont été confrontés à un ralentissement, à l'exception de l'Allemagne et du Royaume-Uni. Mais, à l'inverse de la France, tous affichent un TCAE résistant qui devrait permettre « de conserver un taux de résultat opérationnel satisfaisant ».

Décélération de la croissance aussi en vue au T3

Le bilan complet des comptes de semestriels SII, qui sera publié d'ici quelques semaines, devrait montrer un taux de marge opérationnelle de 9 %, proche du bas de la fourchette annoncée précédemment. Le résultat opérationnel se situerait donc aux alentours des 48 M€, contre 44,5 M€ un an plus tôt. Quant à l'objectif de croissance des revenus pour le compte du troisième trimestre, il se situe entre 7 % et 10 %. Elle avait atteint 22 % à la même période de l'exercice 2022-2023.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité