La réorganisation de Micropole pèse sur ses résultats

Le chiffre d'affaires de Micropole s'est déprécié de 13,5% au premier semestre 2014.

Le chiffre d'affaires de Micropole s'est déprécié de 13,5% au premier semestre 2014.

Aux prises avec une large restructuration de son business et de son organisation, la société de conseil a vu son chiffre d'affaires reculer de 13,5% au premier semestre 2014. Micropole reste toutefois convaincu du bien fondé de sa démarche. 

Micropole annonçait en février dernier sa volonté de focaliser son business autour des prestations de conseil et des services d'intégration à forte valeur ajoutée. Largement accaparée par la réorganisation en cours, la société de conseil a vu son chiffre d'affaires se déprécier de 13,5% et s'établir à 49,1M€ au premier semestre 2014. Toutefois, cette chute ne semble pas inquiéter outre mesure Micropole qui reste sûr du bien fondé de sa démarche.

D'après la société, les activités à forte valeur ajoutée ont en effet connu une progression constante depuis le début de l'année. En France, les services de pilotage de la performance, de gestion des bases de données et de connaissance clients se sont également montrés très dynamiques. En outre, les agences en région ont enregistré une croissance constante, assure Micropole. En Suisse et en Belgique, le constat est similaire confirmant à la société de conseil la pertinence des nouvelles offres mises en place. Micropole détaillera plus amplement ses résultats en septembre lors de la publication des chiffres finaux du premier semestre.  

Par O.B.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité