LDLC renoue avec la croissance pour son troisième trimestre

Avant de repartir à la hausse au T3, le chiffre d'affaires de LDLC avait baissé de 4,9% au premier trimestre, puis de 5,7% au cours des trois mois suivants. Illustration : D.R.

Avant de repartir à la hausse au T3, le chiffre d'affaires de LDLC avait baissé de 4,9% au premier trimestre, puis de 5,7% au cours des trois mois suivants. Illustration : D.R.

L'arrêt des fortes baisses de revenus du site Materiel.net a permis à LDLC de dégager un chiffre d'affaires en progression après plusieurs trimestres de recul d'activité.

Après avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre de son exercice 2019-2020, LDLC a retrouvé le chemin de la croissance au troisième trimestre. Entre octobre et décembre derniers, le chiffre d'affaires du revendeur de produits IT s'est apprécié de 3,3% à 150,6 M€ d'une année sur l'autre. Cette hausse s'appuie sur la fin des effets défavorables du repositionnement de Materiel.net. Racheté en mars 2016, le site a dégagé des revenus en hausse de 0,4% à 27,5 M€ sur trois mois. A titre de comparaison, ses facturations s'étaient repliées de 18,7 M€ pour ne plus atteindre que 39 M€ au premier semestre.

21% de revenus en plus pour le réseau de boutiques

L'amélioration du chiffre d'affaires de Materiel.net a profite à l'ensemble de l'activité BtoC du groupe LDLC. Au cours du trimestre écoulé, ses revenus se sont établis à 98,5%, soit une hause de 4,3%. Avec son chiffre d'affaires de 21 M€ (+21,3%), le réseau de boutiques LDLC a également apporté une forte contribution. Au 21 décembre 2019, il comptait 50 magasins dont trois ont été ouverts à compter du mois d'octobre.

De leur côté, les activité BtoB de LDLC ont généré 49,8 M€ de revenus trimestriels, s'appréciant ainsi d'1,8% comparé au troisième trimestre de l'exercice 2018-2019. Cette progression est nettement moins forte que celle enregistrée au premier semestre (+4,5%).

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité