LDLC.com : les ventes en magasins progressent de 33% au S1

Angoulême a été la onzième ville à accueillir une boutique LDLC. (Crédit D.R)

Angoulême a été la onzième ville à accueillir une boutique LDLC. (Crédit D.R)

LDLC.com publie un chiffre d'affaires global de 143,8 M€, en hausse de 11%, pour le premier semestre de son exercice 2015-2016.

Moins d'un mois après que son PDG a été récompensé du prix de l'entrepreneur de l'année pour la région Rhône-Alpes Auvergne, LDLC.com publie des résultats de bonne facture pour le compte du premier semestre de son exercice 2015-2016 (clos le 30 septembre). Durant cette période, le chiffre d'affaires du cybermarchand en produits high-tech a en effet atteint 143,8 M€, s'appréciant ainsi de 11% par rapport à la même période il y un an. La croissance des revenus a été équitablement répartie entre les premier et second trimestres lors desquels les facturations ont respectivement atteint 68,1 M€ (+11%) et 75,7 M€ (+12%).

Le réseau de magasins génère 15,4 M€ de revenus

Au-delà de la croissance affichée, le semestre a également été marqué par l'ouverture d'un onzième point de vente physique arborant l'enseigne LDLC.com à Angoulême cet été. Le groupe poursuit ainsi son objectif de disposer d'une quarantaine de boutiques à l'horizon 2018. Entre avril et septembre derniers, le réseau de magasins du groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 15,4 M€, en hausse de 33,1%.

L'activité historique de LDLC.com, à savoir la vente en ligne aux particuliers, affiche également un bon dynamisme. Ses facturations ont progressé de 5% au premier trimestre, puis de 10,2% au second, pour s'établir à 90,2 M€ sur six mois. Quant aux ventes en ligne aux entreprises, elles ont généré un chiffre d'affaires semestriel de 48,6 M€, en progression de 17,8%.

Des résultats en ligne avec les objectifs

Pour mémoire, le groupe LDLC.com souhaite franchir le cap de 500 M€ de chiffre d'affaires en 2018, avec une rentabilité opérationnelle de 5%. Si l'objectif est atteint, le groupe aura doublé de taille en 3 ans. Pour l'heure, les performances du premier semestre 2015/2016 permettent de penser que l'entreprise est sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs annuels d'amélioration de sa rentabilité opérationnelle et de croissance à deux chiffres de son activité.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité