Le cloud pèse sur l'emploi

Selon le cabinet TBR, les effectifs ont diminué dans les pays à bas coûts. Crédit: TBR

Selon le cabinet TBR, les effectifs ont diminué dans les pays à bas coûts. Crédit: TBR

La croissance des effectifs de 14 grandes sociétés de services informatiques représentant un total de plus de 2 millions d'emplois a diminué, passant à 1,7% au cours du quatrième trimestre 2013  contre 4,4% fin 2012,  selon une étude réalisée par le cabinet Technology Business Research (TBR).

Contrairement aux prévisions optimistes de certains cabinets d'études comme IDC qui tablait sur 14 millions d'emplois créés grâce au cloud d'ici 2015, l'orientation vers ce type d'architecture aurait un impact négatif sur l'emploi des informaticiens. Tel est le constat d'une étude semestrielle publiée par le cabinet Technology Business Research (TBR) et menée auprès de 14 grandes SSII dont HP, Dell, IBM GS, CSC et T-Systems, qui représentent 2 millions d'emplois au total.  Selon le document,  la baisse des effectifs onshore (en local) s'est intensifiée, passant à  -2,8% au quatrième trimestre 2014 contre -0,8% au cours de  la même période un an plus tôt. Au total, l'étude note un tassement des effectifs des SSII qui n'ont progressé que de 4,4% fin 2013, contre 7,8% à fin 2012. Reste que l'effectif global cumulé des 14 SSII interrogées a tout de même légèrement augmenté (+1,7%) grâce à la hausse constatée dans les pays à bas coûts.  

Un besoin en compétences de haut niveau


Cette enquête montre comment l'adoption du cloud a modifié la stratégie commerciale des grands prestataires de services informatiques et la façon dont ils fournissent des services informatiques à leurs clients. Selon le document, les SSII privilégieraient l'automatisation du cloud pour soutenir l'externalisation. Comme ce modèle se généralise, les fournisseurs embauchent moins d'informaticiens peu qualifiés ou à faible valeur ajoutée dans leurs centres low-cost et onshore. Elles leurs préfèrent des profils de plus haut niveau pour effectuer  des prestations de conseil et de l'expertise en intégration Cloud.  Les prévisions de TBR sur le chiffre d'affaires des sociétés de services ne sont guère plus optimistes. Le cabinet table sur une baisse de la  croissance de leurs revenus cette année, après un recul  enregistré au cours du quatrième trimestre 2013 (+1,5% contre + 3,7% sur la même période de 2012).  « La croissance des effectifs continue à décélérer à mesure que  l'adoption du cloud va au-delà de la phase  du proof-of- concept et que les fournisseurs de services  ont recours à l'automatisation pour accélérer la livraison d'infrastructures cloud à leurs clients », a déclaré Bojidar Hristov, analyste chez TBR.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité