Le groupe RAS se renforce dans l'infogérance cyber avec Armada

« Notre objectif est d’accompagner nos clients. Avec Armada, le client se protège progressivement et maîtrise son budget », Jean Gatignol, président du groupe RAS (Crédit : DR)

« Notre objectif est d’accompagner nos clients. Avec Armada, le client se protège progressivement et maîtrise son budget », Jean Gatignol, président du groupe RAS (Crédit : DR)

Avec en ligne de mire les PME souhaitant sécuriser leurs systèmes d'information à moindre coût, le groupe RAS lance Armada. Cette offre d'infogérance en cybersécurité devient la troisième solution cyber déployée par le groupe. Commercialisée depuis début 2021, elle a déjà été souscrite par une trentaine d'entreprises.

Le groupe RAS, spécialisé dans la cybersécurité, renforce son offre d'infogérance historique. En production depuis début 2021 et baptisé Armada, la nouvelle prestation du groupe s'articule autour de briques servicielles complémentaires : protection et sécurité du poste de travail, politique de sécurité, gestion des patchs, double authentification, orchestration de la sécurité, gestion des appareils mobiles, détection EDR, SOC ou encore SIEM. Accompagné par RAS, le client n'a plus qu'à choisir le ou les modules dont il a besoin. Les équipes d'Armada s'occupent ensuite de les intégrer et de les gérer. À noter que petit à petit, le client peut enrichir son service avec de nouveaux modules.

Une offre qui vise à aider les PME à se protéger progressivement

Avant le lancement d'Armada, l'éditeur proposait déjà les offres de cybersécurité KUB et Suricate. La première est une solution de décontamination des clés usb, destinée principalement aux grands comptes. La seconde est une offre de services managés de déploiements des patchs de sécurité, sur les postes et les serveurs.

Armada vient donc compléter ce portefeuille de solutions en proposant une offre de cybersécurité complète et entièrement infogérée. « Avec Armada, le client se protège progressivement et maîtrise son budget puisque le contrat se base sur un prix par poste et par mois », explique Jean Gatignol, président du groupe RAS. Le panier moyen serait de 70 € par poste et par mois bien que les prix puissent s'étendre de 40 € à 120 € en fonction du nombre et du type de modules choisis. « Notre objectif est d'accompagner progressivement nos clients. Les PME ont rarement les moyens de se protéger à 100% d'un coup. Que ça soit techniquement et budgétairement parlant », termine-t-il.

Des recrutements prévus pour 2023

Le groupe RAS compte 80 collaborateurs, dont près d'une trentaine qui travaillent désormais sur Armada. Une quinzaine de recrutements sont d'ailleurs prévus afin de renforcer les trois pôles du groupe, pour des postes d'ingénieurs cyber, de techniciens support, de chefs de projets et de commerciaux. Aujourd'hui, sur les 200 clients du groupe, 30 ont d'ores et déjà déployé Armada. RAS compte progressivement déployer cette nouvelle offre auprès de ses clients existants, mais également auprès de nouvelles entreprises. Présent à Clichy-sous-Bois, Caen et Lorient,  RAS a clôturé l'année 2021 sur un chiffre d'affaires de 9 M€.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité