Le marché des semiconducteurs entre en zone de turbulence

Evolution et prévision d'évolution du marché mondial des semiconducteurs  entre 2018 et 2023 Source : Gartner

Evolution et prévision d'évolution du marché mondial des semiconducteurs entre 2018 et 2023 Source : Gartner

Les ventes de semiconducteurs devraient finir 2022 en croissance de seulement 4%, avant de reculer de 3,6% l'an prochain. Le segment de la mémoire est particulièrement affecté.

En quelques mois, la situation des ventes mondiales de semiconducteurs s'est nettement dégradée. Au point que Gartner n'anticipe plus qu'une croissance du marché de 4% à 618 Md$ cette année. En juillet, le cabinet d'études avait déjà réduit ses prévisions de progression à 7,4%, ou 6 points de moins que la hausse sur laquelle il avait tablé en avril. Sans surprise, sa vision pour 2023 a évolué selon le même schéma. Le premier pronostic de 3,6% de croissance a été remplacé par une perspective de 2,5% de recul, à laquelle se substitue aujourd'hui une hypothèse de baisse de 3,6% à 596 Md$. La raison de ces réajustements tient à « la détérioration rapide de l'économie mondiale et l'affaiblissement de la demande des particuliers », explique Richard Gordon, analyste chez Gartner.

La demande des particuliers en cause

Le segment grand public souffre d'une réduction des revenus disponibles des acheteurs causée par une inflation importante et une hausse des taux d'intérêts.  Mais ces derniers ont également réorienté leurs dépenses vers d'autres domaines que celui des produits technologiques, tels que les voyages, les loisirs et les divertissements. Heureusement, les investissements des entreprises contrebalancent en partie les effets du ralentissement de la demande des particuliers en PC, smartphones et autres produits technologiques sur les ventes de semi-conducteurs. C'est d'ailleurs grâce à elles que l'industrie IT dans son ensemble devrait progresser de 5,1% (+3,7% en EMEA) en 2023, malgré la dégradation du contexte économique. Cette résilience, indique Richard Gordon, « provient des investissements stratégiques des entreprises qui cherchent à renforcer leur infrastructure pour continuer à soutenir leur travail à domicile, des plans d'expansion commerciale et des stratégies de numérisation en cours ».

Baisse a deux chiffres pour les ventes de DRAM et de NAND flash

Toutefois, la résistance de la demande des entreprises n'est pas suffisante pour empêcher le segment spécifique de la mémoire de subir, plus que d'autres formes de produits, le retournement du marché des semi-conducteurs. Ses revenus devraient rester inchangés en 2022 puis se dégonfler de 16,2% l'an prochain. Dans le détail, la valeur des ventes de modules DRAM va se replier de 2,6% à 90,5 Md$ cette année, puis de 18% à 74,2 Md$ l'an prochain. Quant à celle de modules NAND Flash, elles sont attendues en hausse 4,4% à 68,8 Md$ au cours des 12 mois qui se seront écoulé à la fin décembre, puis en recul de 13,7% à 59,4 Md$ lors de l'exercice suivant.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité