Le marché des smartphones se stabilise au premier trimestre en EMEA

Le marché du smartphone en EMEA subit le ralentissement ressenti au niveau mondial. (Crédit : NegativeSpace)

Le marché du smartphone en EMEA subit le ralentissement ressenti au niveau mondial. (Crédit : NegativeSpace)

83,7 millions de smartphones ont été vendus au premier trimestre dans la zone EMEA. Le marché continue de s'affaisser mais semble se stabiliser, malgré des résultats très décevants au Moyen-Orient. En Europe, Samsung reste le leader du secteur.

La tendance d'un marché mondial du smartphone en nette perte de vitesse, remarquée sur l'ensemble de l'exercice 2018, se confirme en ce début d'année en EMEA, selon IDC. 83,7 millions d'unités ont été expédiées entre janvier et mars, soit une baisse de 3,3 % par rapport à la même période un an plus tôt. La valeur totale des smartphones vendus a surtout chuté de plus de 10 %, passant à 26,78 Md$. Le ralentissement se précise donc, mais les chiffres semblent toutefois être en voie de stabilisation. Notons que les résultats du Moyen-Orient pèsent lourds dans les chiffres globaux. Cette région a en effet subi une contraction de 18,8 % de ses volumes de vente, ainsi qu'une baisse de près d'un tiers en valeur.

Si les chiffres de ce rapport étaient « prévisibles » selon le cabinet, les tendances futures sont moins claires. « L'inscription de Huawei sur la liste noire aux États-Unis le 16 mai dernier crée tant d'inconnues que l'incertitude devient le nouveau mot-clé dans l'industrie », affirme Simon Baker, directeur de programme chez IDC EMEA. « La géopolitique mondiale, même sans lien direct avec l'Europe ou l'EMEA, devient le facteur le plus important dans la façon dont le marché va se développer pendant le reste de l'année. » Malgré ses premières implémentations, notamment en Suisse, la 5G devrait mettre un certain temps avant de prendre une place véritablement significative sur le marché européen des smartphones, selon les analystes. Ces derniers s'attendent à ce que l'adoption soit plus lente qu'avec la 4G, notamment parce que celle-ci couvre encore très efficacement le territoire et qu'il sera difficile pour les opérateurs de convaincre les consommateurs de la nécessité d'une mise à niveau.

IDC
Les prévisions d'IDC en matière de terminaux 5G sont largement en dessous des tendances lors de l'arrivée de la 4G. (Crédit : IDC)

L'écart entre Samsung et Huawei se réduit

En ce qui concerne les marques, Huawei a continué sa progression (+ 66,13 % de ventes en Europe), tout comme Xiaomi (+33,26 %), tandis qu'Apple (- 22,73 %) a connu un trimestre difficile, « son plus bas résultat pour un premier trimestre en cinq ans », a commenté Marta Pinto, directrice de recherche chez IDC EMEA. Toujours en Europe, Samsung reste en tête du classement mais son leadership s'effrite : ses 29,47 % de parts de marché sont talonnés de près par les 25,39 % de Huawei. Au premier trimestre 2018, le constructeur coréen avait pourtant vendu deux fois plus que son homologue chinois.

IDC
En Europe, Samsung reste leader mais voit sa part de marché s'effriter par rapport à son dauphin, Huawei. (Crédit : IDC)

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité