Le marché du logiciel de stockage a progressé de 8,7% au Q3

Selon IDC, le marché mondial du stockage a progressé de 8,7% au troisième trimestre dans le monde, par rapport au même trimestre de l'année précédente, réalisant un chiffre d'affaires mondial de 3,142 milliards de dollars. Par rapport au deuxième trimestre 2010, il augmente de 6,3%.

Cette croissance provient de trois segments : la protection des données et leur récupération, en hausse de 10,7% par rapport au Q3 2009, l'archivage, en progression de 12%, les infrastructures de stockage en hausse de 37,3%. « Les clients continuent de « réarchitecturer » leurs données, analyse Laura DuBois d'IDC, avec la consolidation et la croissance continue de leurs données et des changements d'infrastructures. Concernant l'archivage, les déploiements sont alimentés par une combinaison de règlementations juridiques ou informatiques et par l'exigence d'efficacité.  « Nous constatons une augmentation des dépenses en infrastructure avec la prise en compte de la hiérarchisation du stockage automatisé ».

Les cinq grands acteurs du marché ont tous contribué à cette croissance trimestrielle. Toutefois, deux des cinq, le 1er EMC et le troisième NetApp s'offrent des croissances à deux chiffres. Avec respectivement, 13,9% et 19,8%.

EMC reste donc n°1 avec  768 millions de dollars de chiffre d'affaires (CA) au troisième trimestre. Il détient 24,4% de parts de marché en croissance de 13,9% par rapport au même trimestre de l'année précédente.  En deuxième position, on trouve Symantec, avec  518 millions de dollars de CA trimestriel, 16,5% des parts, et une très faible progression de 2 ,3%. Le troisième IBM, réalise un CA de 421 millions de dollars, avec 13,4% des parts et une progression de 6%. Quatrième, NetApp avec 263 millions de dollars de CA, 8,4% du marché et surtout, une progression de 19,8%. Enfin, CA se contente de 104 millions de dollars de CA, 3,3% des pats et 2 petits pourcents de progression.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité