Le marché français du cloud va progresser de 30% par an jusqu'en 2016

C'est une particularité française. En matière de cloud computing, les entreprises ont investi d'abord dans le IaaS privé et ensuite dans le SaaS public, explique le cabinet Pierre Audoin Consultants (PAC) dans sa dernière étude (*). Dans le reste du monde c'est l'inverse.

Les DSI françaises tendent à « Iaasifier » leur informatique explique PAC. Ce qui leur permet de mieux délivrer des services aux directions métiers. Le cabinet d'études estime que cette tendance vers le IaaS est d'autant plus importante qu'elle constitue la base d'une architecture cloud. Il prévoit que cette virtualisation va se poursuivre dans les années qui viennent.

Derrière ce IaaS, le SaaS affiche toujours une forte progression, mais plus faible, de 23% en 2012. Le développement s'effectue sur des fonctions supports, note PAC, comme : le CRM, les RH, le collaboratif ou dans des solutions plus verticales. Pour les années à venir, le SaaS devrait progresser avec quatre sujets : les réseaux sociaux, la mobilité, le e-commerce, les règlementations sectorielles spécifiques.

(*) Il s'agit de trois études : Market view cloud, Market View SaaS et Market View IaaS

Par D.B.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité