Le showcase d'Ingram ouvre ses portes le 14 octobre

La prochaine édition du Showcase d'Ingram rassemblera environ 130 exposants et devrait attirer au moins 3000 visiteurs.

La prochaine édition du Showcase d'Ingram rassemblera environ 130 exposants et devrait attirer au moins 3000 visiteurs.

La prochaine édition du showcase d'Ingram Micro ouvrira ses portes les 14 et 15 octobre prochains à Paris. L'événement conservera les mêmes proportions que les années précédentes en termes de nombre d'exposants et de surface d'exposition.

Depuis l'abandon du Symposium dans son format salon par Tech Data, Ingram Micro est le seul des plus importants grossistes présents en France à continuer de proposer un tel événement à ses revendeurs. La prochaine et 22èmeédition de son Showcase aura lieu les 14 et 15 octobre prochains, au sein du Parc Floral de Paris pour la troisième fois. Cette année, les 10 200 mètres carrés sur lesquels se déroulera la manifestation devraient accueillir environ 130 fournisseurs, issus des rangs des éditeurs et des constructeurs dont Ingram commercialise les produits. Ce chiffre est à peu de choses près équivalent à celui annoncé par le grossiste pour les précédentes éditions du showcase. Celle de 2014 avait attiré environ 3000 revendeurs mais le grossiste se refuse à exprimer des objectifs de fréquentation pour l'édition de cette année. « Bien sûr, nous comptons faire mieux que l'an dernier, indique Pierre-Yvon Mechali, le directeur général d'Ingram Micro France. Mais nous ne voulons plus rentrer dans un jeu qui consiste à communiquer des chiffres et voir ensuite des organisateurs d'autres salons dédiés à la distribution IT annoncer les leurs de façon fantaisiste. »

La place de marché cloud d'Ingram présentée en version finale

Sans surprise, son showcase sera l'occasion pour Ingram de présenter les nombreux univers produits que comporte son catalogue : PC/Portables, impression, mobilité, éclairage et énergie, indentification et traçabilité, composants, NAS, solutions avancées (réseau, serveurs, logiciels...) affichage dynamique et vidéo projection. L'une des attractions sera aussi la place de marché de services cloud d'Ingram qui avait déjà été présentée lors du showcase 2014. A cette époque, la plate-forme n'était encore qu'en version bêta, sa version finalisée ayant été lancée en avril dernier lors du Cloud Summit européen du grossiste à Barcelone. « Les premiers résultats commerciaux obtenus sont très encourageants », assure Pierre-Yvon Mechali. Ce dernier se garde néanmoins de donner quelques chiffres que ce soit, arguant que ces données sont vitales et stratégique pour Ingram.

L'impression 3D n'est pas encore un marché porteur pour Ingram

S'il a résolument pris le virage du cloud, Ingram Micro France reste, pour le moment en tous cas, volontairement peu actif autour de certaines technologies émergentes. C'est, par exemple, le cas de l'impression 3D que le grossiste observe avec attention sans pour autant estimer qu'elle représente encore une réelle manne pour la distribution IT. « L'impression 3D fait beaucoup de bruit en ce moment mais on en parle finalement depuis des lustres. A l'heure actuelle, il ne s'agit toujours pas d'un marché de masse », explique le directeur général du grossiste pour la France. L'entreprise changera peut-être son fusil d'épaule dans les années à venir. D'ici 2019, le cabinet d'études Gartner estime en effet que le nombre d'imprimantes 3D vendues dans le monde atteindra 5,6 millions d'unités contre 496 000 en 2016.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité