Le taux de piratage logiciel influerait sur le nombre de malware en circulation

Le BSA indique, avec ses chiffres à l'appui, que les entreprises utilisant des applications sans licences courent plus de risques de voir leurs PC infectés.

Plus les logiciels sans licence installés sur PC sont nombreux dans un pays, plus on détecte de malware sur ces ordinateurs. Tel est que le constat qui ressort d'une étude de la Business Software Alliance (BSA) menée dans 81 pays. Le bras armé des éditeurs de logiciels dans leur lutte contre le piratage estime précisément à 0,79 le coefficient de corrélation* entre l'importance des installations de logiciels sans licence et le nombre de malware repérés.

La dernière étude du BSA sur le taux de piratage en France réalisée en 2014 indiquait que 36% des logiciels installée dans l'Hexagone au cours de l'année précédente étaient dépourvus de licence. La moyenne mondiale était de 43%. L'une des raisons invoquées par 64% des répondants pour ne pas utiliser de logiciels piratés était le risque de vulnérabilité face aux hackers.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité