1

Le toulousain Nextware-Selexium en liquidation judiciaire

En partenariat avec


Le revendeur informatique toulousain Nextware (marque commerciale Selexium) a été placé en liquidation judiciaire le 12 mai dernier.

Fondé en 1995 par Marc Cafiéro, le revendeur emblématique de la Grande rue Saint Michel avait été placé en redressement judiciaire en mars 2008, avant de rebondir il y a un an, avec l'arrivée de nouveaux investisseurs dans son capital (voir Midenews du 6 avril 2010). L'enseigne qui entendait se repositionner sur un « business model » fondé sur la complémentarité entre ses magasins physiques et son site marchand, n'a pas réussi à se redresser. Un projet de rachat de Nextware - Selexium par un acteur national avait été envisagé et n'a finalement pas abouti. Le revendeur employait 20 personnes sur ses 3 magasins de Toulouse, Portet-sur-Garonne et Montauban.

Ajouter un commentaire
1
Commentaires

Bertrand Dommage belle strutcure

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité