Lenovo accueille un nouveau directeur marcom pour l'EMEA

Avant de rejoindre Lenovo,Alberto Spinelli était le PDG de Fing, une start-up qui opère une place de marché de biens et de services pour la maison connectée. Crédit photo : D.R.

Avant de rejoindre Lenovo,Alberto Spinelli était le PDG de Fing, une start-up qui opère une place de marché de biens et de services pour la maison connectée. Crédit photo : D.R.

Le chinois Lenovo mise sur Alberto Spinelli pour soutenir la transformation digitale de sa stratégie marketing dans la région EMEA.

Alberto Spinelli rallie les rangs de Lenovo au poste de directeur exécutif marketing et communication en EMEA. Le nouvel arrivant est placé sous la responsabilité directe de François Bornibus, le président du fabricant dans la région. L'entreprise compte sur lui pour soutenir sa transformation numérique à travers le développement d'une « stratégie marketing visionnaire et d'envergure internationale » fondée sur les données, l'analyse et les idées prospectives.

Alberto Spinelli évolue dans les industries du hardware et du numérique depuis 1995. Il débute sa carrière chez Nokia en tant qu'ingénieur projet, puis rejoint Intel, qu'il quitte fin 2009 alors qu'il en est le directeur marketing EMEA. Il intègre ensuite Acer où il prend la direction de la stratégie digitale. Les années suivantes, il crée des entreprises et réintègre d'autres sociétés, comme Canon dont il devient DG en charge de l'activité services numériques. Dernièrement, il était le PDG de Fing, une start-up qui opère une place de marché de biens et de services pour la maison connectée.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité