Lenovo va recuter 12 000 collaborateurs en R&D d'ici 2025

Yuanqing Yang, actuel CEO de Lenovo, a annoncé lors de l'événement annuel de la firme vouloir embaucher 12 000 personnes en R&D. (Crédit : Lenovo)

Yuanqing Yang, actuel CEO de Lenovo, a annoncé lors de l'événement annuel de la firme vouloir embaucher 12 000 personnes en R&D. (Crédit : Lenovo)

Le CEO de Lenovo, Yuanqing Yang, s'est engagé à atteindre des objectifs ambitieux en matière d'emploi en recherche et développement et lutte contre le réchauffement climatique. Sur fond de très bons résultats financiers, le groupe veut conserver une longueur d'avance en termes d'innovation technologique.

Lenovo s'est engagé à recruter 12 000 ingénieurs en recherche et du développement (R&D) au cours des trois prochaines années. L'annonce a été faite lors du discours annuel de la société, au cours duquel son CEO, Yuanqing Yang, a exposé la vision du groupe pour l'année à venir. Parallèlement à cet engagement, Yuanqing Yang a confirmé que l'investissement en R&D sera doublé d'ici trois ans, la société ayant pour objectif de rester en pointe en matière d'infrastructures informatiques innovantes.

L'année dernière, sur son exercice 2021/22, le géant technologique chinois a embauché 5 000 personnes en R&D pour soutenir la recherche sur une architecture informatique qu'il appelle « Client-Edge-Cloud-Network-Intelligence ». Fin février 2022, la firme a d'ailleurs publié ses résultats trimestriels, avec un troisième trimestre record en termes de résultat net (640 M$ en hausse de 62%) pour un chiffre d'affaires en hausse notable également sur un an à 20,12 Md$ (+17%). Dans le même temps, ses investissements en R&D ont considérablement augmenté (+38% au dernier trimestre à 549 M$) et ce n'est pas près de s'arrêter. Les recrues annoncées travailleront sur de futurs matériels et logiciels pour aider les clients à garder une longueur d'avance en matière de tendances technologiques émergentes, à l'instar du edge computing et du métavers.

Un engagement environnemental fort


« Notre intention est d'optimiser le choix entre les technologies à rendement commercial rapide et la recherche fondamentale, ainsi qu'entre l'amélioration continue et l'innovation de rupture », a déclaré M. Yang. Le DG de la firme a également souligné l'engagement continu de Lenovo à atteindre des émissions nettes nulles d'ici 2050, conformément aux engagements environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) de la société. Bien que M. Yang n'ait pas parlé spécifiquement de la diversité et de l'inclusion lors de l'événement d'aujourd'hui, dans le rapport environnemental, social et de gouvernance 2020/21 de Lenovo, publié plus tôt cette année, la société a montré qu'elle avait réussi à élargir ses efforts de recrutement et à améliorer son processus d'accueil pour embaucher des techniciens IT issus d'horizons plus variés.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité