Les capteurs MEMS pullulent sans s'afficher au CES

Le bandeau Linx IAS contient un accéléromètre sur 3 axes, un gyroscope à 3 axes et une puce Bluetooth. (crédit : D.R.)

Le bandeau Linx IAS contient un accéléromètre sur 3 axes, un gyroscope à 3 axes et une puce Bluetooth. (crédit : D.R.)

Les minuscules accéléromètres et gyroscopes équipent à un grand nombre de gadgets présentés au dernier CES.

Ils ne font pas les unes des journaux à la différence des délégations nationales venues profité de la lumière et des longues nuits du Nevada, mais les minuscules capteurs qui suivent le mouvement, l'orientation et la pression sont les très discrets héros du dernier CES. Incroyablement petits, les systèmes micro-électromécaniques, ou MEMS (Microelectromechanical systems), sont aujourd'hui montés sur des puces de quelques millimètres de diamètre. Un smartphone comme l'iPhone 6 en contient des dizaines, et la popularité de ces capteurs a entraîné une forte baisse de leurs prix ce qui a permis de les utiliser au meilleur coût dans d'autres produits.

 

Le système Linx Impact Assessment System (199$ HT) de BlackBox Biometrics, un dispositif se présentant sous la forme d'un bandeau intégré à une casquette ou à un bonnet, permet de surveiller à distance la tension crânienne d'un athlète afin de réagir le plus vite possible en cas de chute ou de collision et traiter une éventuelle commotion cérébrale. On pense bien sûr immédiatement à l'accident de ski de Michael Schumacher. Le bandeau Linx IAS contient un accéléromètre sur 3 axes, un gyroscope à 3 axes et une puce Bluetooth de faible puissance pour transmettre des données en cas de collision, et aider les entraineurs et les médecins des sportifs à soigner le plus vite possible les blessures. Le produit est disponible en pré-commande chez BlackBox Biometrics, et il sera bientôt expédié.

Des micro-capteurs désormais incontournables

Au CES, les MEMS sont omniprésentes dans les terminaux mobiles mais également certains PC portables et un grand nombre de gadgets liés à la remise en forme. Le maillot Cityzen Sciences D-Shirt S recueille des données d'activité ou physiologiques comme le rythme cardiaque, le mouvement (vitesse et accélération) ou encore la position (GPS), le bandeau de poitrine Wahoo Fitness qui enregistre la fréquence cardiaque et les calories brûlées, ou encore le dispositif ShotTracker qui enregistre combien de coups un joueur de basket-ball a tenté.

Bosch Sensortec, un des principaux fabricants de capteurs, a annoncé le premier module capable de la pression, l'humidité, la température et la qualité de l'air intérieur. Le dispositif pourrait équiper des détecteurs de fumée haut de gamme dans les foyers, ou intégrer des smartphones afin de collecter des données sur la pollution atmosphérique et la météo. Bosch indique que des échantillons seront expédiés aux fabricants d'appareils au premier trimestre 2015.

Un kit avec des capteurs préintégrés

Une autre société, PNI Sensor, lance un kit de développement pour concevoir des bracelets connectés avec des capteurs préintégrés fournis par différents fournisseurs. L'idée est de permettant à des sociétés opérant dans le monde sportif de proposer très rapidement des dispositifs du type montres connectés et bandes de remise en forme. Le kit, qui comprend une micro-carte programmable avec une interface sans fil, est d'ores et déjà disponible à un tarif de 299 $ HT.

Différentes conférences de ce dernier CES sont consacrées aux MEMS, l'occasion pour beaucoup de confronter leurs idées et leurs pratiques. Et sans ces micro-capteurs, l'industrie des objets connectés ne serait pas aussi dynamique.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité