Les déboires du Galaxy Note 7 vont couter 3 Mds $ à Samsung

Dongjin Koh, CEO de la division mobiles de Samsung, est sur la sellette depuis le fiasco du Galaxy Note 7. Crédit : D.R.

Dongjin Koh, CEO de la division mobiles de Samsung, est sur la sellette depuis le fiasco du Galaxy Note 7. Crédit : D.R.

Samsung a estimé que les problèmes liés à son Galaxy Note 7 amputeront d'environ trois milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) son résultat d'exploitation au cours des deux prochains trimestres.

La débâcle du Galaxy Note 7 va peser lourd dans les finances de Samsung. Après avoir abaissé de 33,3% ses prévisions de bénéfice opérationnel pour le troisième trimestre, le groupe a évalué  à 3 milliards de dollars le manque à gagner pour les deux trimestres suivants. « L'impact négatif est estimé entre 2 000 et 3 000 milliards de wons (1,8 à 2,6 milliards de dollar, soit 1,6 à 2,3 milliards d'euros) pour le quatrième trimestre 2016 et à environ 1 000 milliards de wons [884 millions de dollars,  soit 800 millions d'euros] pour le premier trimestre de 2017 », a indiqué  ce vendredi Samsung dans un communiqué.

Le groupe Sud-Coréen a ajouté qu'il allait normaliser ses activités mobiles en augmentant les ventes de modèles haut de gamme, comme le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge.  Il a également assuré  - un peu trop tard au vu des circonstances - que des changements importants interviendraient dans ses processus d'assurance de la qualité pour améliorer la sécurité des produits pour les consommateurs.

Incapable de régler le problème technique à l'origine de l'explosion de la batterie de ses Galaxy Note 7, Samsung a décidé de stopper toute la production de ces smartphone en début de semaine. La marque Galaxy Note est en tous cas carbonisée et le constructeur va devoir trouver une nouvelle appellation commerciale pour ses prochains smartphones XXL. En attendant, la concurrence se frotte les mains, Appel et Huawei en tête.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité