Les marchés des tablettes et des Chromebooks s'installent dans la décroissance

Evolution des ventes mondiales de tablettes entre les premiers trimestres 2021 et 2022. Source : IDC

Evolution des ventes mondiales de tablettes entre les premiers trimestres 2021 et 2022. Source : IDC

Les livraisons de tablettes et de PC portables sous Chrome OS ont respectivement baissé de 3,9% et de 61,9% au premier trimestre 2022. Sur le marché des tablettes, Lenovo a pris la première place des fabricants à HP qui a été rétrogradé en quatrième position.

La décroissance se poursuit sur les marchés mondiaux des tablettes et des Chromebook. Au premier trimestre 2022, les premières ont vu leurs livraisons décroître de 3,9% d'une année sur l'autre à 38,4 millions d'unités, selon IDC. Quant aux PC portables embarquant Chrome OS, il ne s'en est vendu que 5,1 millions, soit 61,9% de moins qu'à la même période en 2021. Cela fait maintenant trois trimestres consécutifs que les achats de ces deux types de produits mobiles reculent, après une période d'euphorie déclenchée par l'épidémie de Covid-19.

« Bien que les ventes de tablettes évoluent sur une tendance baissière causée par les marchés matures, il est intéressant de voir plusieurs nouveaux entrants sur les marchés émergents. Parmi eux figurent notamment realme, OPPO, Xiaomi », pointe Anuroopa Nataraj, analyste chez IDC. Ces fabricants, issues de la téléphonie mobile, tirent parti de leurs réseaux de distribution d'origine pour se construire un écosystème où les consommateurs possèdent plusieurs produits de la même marque, comme l'a fait Apple.

Tablettes : Samsung et Amazon seuls à croître

Néanmoins, ces nouveaux concurrents sont encore loin de faire de l'ombre aux fabricants de tablettes déjà bien installés et qui ont continué d'occuper les premières dans leur catégorie. En pole position, on retrouve Apple qui affiche une part de marché (PDM) quasiment inchangée de 31,5%. Avec ses livraisons trimestrielles en baisse de 4,6%, la firme à la pomme fait néanmoins mauvaise figure en termes de dynamisme par rapport à son principal concurrent Samsung. Ce dernier est parvenu à dégager des ventes trimestrielles en hausse de 3,5% et gagne ainsi 1,5 point de PDM à 21,1%. Amazon a progressé lui aussi (+6,3%) et s'adjuge désormais 9,6% (+0,9 point) du marché des tablettes en volume. Lenovo arrive de son côté en quatrième position avec 7,8% de PDM (-2,3 points) contre 5,8% (-1 point) pour Huawei.

S'agissant du marché des Chromebooks au premier trimestre 2022, il a notamment fait les frais d'une accumulation des stocks due à la baisse de la demande au cours des derniers mois. En outre, les marchés matures sont actuellement saturés et sont à l'origine de la décroissance globales des ventes, alors que l'Asie-Pacifique (hors Chine et Japon) enregistre toujours une progression. « À moins de changements majeurs dans la chaine d'approvisionnement, nous prévoyons que l'inventaire se videra à l'aide d'opérations promotionnelles au cours des prochains mois et que les livraisons repartiront à la hausse à mesure que le cycle d'achat réaccélèrera dans l'éducation », indique Jitesh Ubrani, analyste chez IDC.

Le classement des fournisseurs de Chromebooks chamboulé

La forte décroissance des ventes de Chromebooks a eu pour effet de rebattre le classement des fabricants de ces équipements au premier trimestre 2022. Lenovo est en effet monté sur la première place du podium avec 23,2% (-2,5 points) de PDM, en lieu et place de HP qui n'a été à l'origine que de 15,3% des livraisons contre 32,8% un an plus tôt. Il faut dire que ce dernier, désormais numéro quatre mondial, a vu ses volumes de ventes plonger de 82,2%, alors que celles de son concurrent chinois n'ont reculé « que » de 65,6%. Dell, de son côté, s'est hissé à la seconde place du classement. Il talonne Lenovo avec 22,9% (+11,8%) de PDM grâce à une baisse de livraisons limitée à 21,1%. Acer, enfin, reste le numéro trois mondial du Chromebook avec, néanmoins, une PDM portée à 22% (+8,1 points).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité