Les puces Ryzen tirent les résultats d'AMD

Les puces Ryzen ont permis à AMD de revenir dans la course face à son éternel concurrent Intel.

Les puces Ryzen ont permis à AMD de revenir dans la course face à son éternel concurrent Intel.

Malgré des problèmes d'optimisation et d'approvisionnement, les dernières puces et cartes graphiques d'AMD ont permis au fournisseur d'afficher une croissance de 15,5% au second trimestre. En assurant que ces problèmes seront rapidement réglés, la firme ne présage que du bon pour la suite. 

Les puces Ryzen et les cartes Radeon ont été les stars du second trimestre d'AMD. Sa division Computing and Graphics qui porte ces puces a vu ses facturations progresser de 59% d'une année sur l'autre et s'établir à 659 millions de dollars. Les autres divisions d'AMD, qui englobent les produits entreprises et les puces pour consoles ont vu leur chiffre d'affaires cumulé reculer de 5% à 563 millions de dollars. En tout, la firme de Sunnyvale a engrangé 1,22 milliard de dollars au second trimestre (+15,5%). Pour autant, AMD affiche une perte nette (GAAP) de 16 millions dollars. Sans les charges (non-GAAP), cette perte se transforme toutefois en un bénéfice net de 19 millions de dollars.

Et AMD compte bien séduire encore plus de monde avec ses puces Ryzen. Ses dirigeants ont en effet adressé deux messages aux joueurs : premièrement, les développeurs de jeux ont enfin fini d'optimiser leur code et, deuxièmement, les mineurs Ethereum qui accumulent les cartes graphiques pour accélérer les calculs dédiés aux crypto-monnaies ne seront bientôt plus un problème.

De bonnes nouvelles pour les joueurs

Ces messages s'adressent notamment aux joueurs qui avaient dû attendre que les développeurs de jeux aient finis d'adapter leur code pour tirer le meilleur des puces Ryzen.  Les jeux en 1080p affichaient en effet des problèmes de latence qui ont apparemment été résolus, à en croire les propos de la CEO d'AMD Lisa Su. « Et nous continuerons de supporter l'écosystème. Si vous regarder du côté des cartes mères ou des capacités mémoires, de gros progrès ont été fait », ajoute la dirigeante.

Ces même joueurs, handicapés par le manque d'optimisation, ont aussi eu du mal à trouver des cartes graphiques Radeon (la RX480 notamment) quand les mineurs de crypto-monnaies se sont jetés dessus et ont raflé tous les stocks disponibles. AMD tente de régler ce problème par deux moyens. D'abord, la société va différencier ses produits dédiés au minage (pas de sortie vidéo) de ceux dédiés au gaming et, deuxièmement, elle va augmenter sa production pour alimenter le réseau de distribution. Toutefois, Lisa Su assure que le minage ne sera pas un problème longtemps et ne compte pas en faire un axe de développement particulier. 

Encore plus de produits Ryzen à l'horizon

Alors que les chiffres montrent qu'AMD obtient déjà de bons résultats de ventes pour les processeurs Ryzen, les deux points évoqués plus haut pourraient bien faire mouche auprès des joueurs. Il est d'ailleurs encourageant de voir la firme se concentrer sur les problèmes rencontrés par ses principaux clients. Au troisième trimestre, le fournisseur anticipe ainsi une croissance de 23%. « Quand nous voyons où nous sommes aujourd'hui dans le lancement de nos puces Ryzen, nous nous disons que nous sommes au début d'une belle histoire », a commenté Lisa Su. Et la firme ne devrait pas se reposer sur ses lauriers, puisqu'elle revient également sur le marché des serveurs avec sa gamme Epyc

AMD n'a jamais été très cachotier quant à ses produits à venir, et Lisa Su poursuit la tradition.  Nous pouvons donc déjà indiquer que la semaine prochaine, au SIGGRAPH de Los Angeles, le fondeur révèlera de nouveaux produits de la gamme Vega. En outre, AMD travaille actuellement sur la version mobile de ses puces Ryzen prévue pour cet été. Enfin, les processeurs d'entrée de gamme Ryzen 3 1300X (cadencé à 3,5 GHz) et Ryzen 3 1200 (à 3,1 GHz) seront mis sur le marché le 27 juillet. 

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité