Les résultats annuels de HP Inc rattrapés un peu par le 4ème trimestre

La division impression de HP Inc a vu ses revenus chuter de 8% au quatrième trimestre de son année fiscale décalée.

La division impression de HP Inc a vu ses revenus chuter de 8% au quatrième trimestre de son année fiscale décalée.

Avec un chiffre d'affaires annuel de 48,24 Md€, HP Inc a pu limiter à 6% la baisse de ses facturations alors que Wall Street avançait des résultats plus pessimistes. Toutefois le bénéfice net du fabricant a presque diminué de moitié sur la même période. 

HP Inc s'en sort mieux qu'espéré pour 2016. Au titre du quatrième trimestre de son exercice fiscal décalé (clos au 31 octobre), le fabricant a vu son chiffre d'affaires progresser de 2% pour s'établir à 12,51 Md$, soit mieux que ce qu'anticipait Wall Street (11,9 Md$). C'est surtout l'activité systèmes personnels (PC, tablettes, stations de travail, etc) qui a tiré cette croissance. Ses facturations sont en hausse de 4% à 8,02 Md$. La division impression a toutefois vu les siennes s'établir à 4,56 Md$, en chute de 8%. Pour la redresser, HP Inc a d'ailleurs racheté l'activité système d'impression de Samsung en septembre dernier.

Toutefois, la rentabilité d'HP Inc en a pris un coup sur cette période. Impacté par les augmentations des coûts de vente, des dépenses de R&D ou encore par les charges de restructuration, ses bénéfices sont passés de 1,32 Md$ à 492 M$.

Un CA annuel en baisse de 6%

En outre, même s'il permet d'afficher des résultats supérieurs aux attentes, ce bon quatrième trimestre n'a pas suffi à rattraper les facturations décevantes constatées au cours des neuf mois précédents. Ainsi, HP conclut l'année sur un chiffre d'affaires de 48,24 Md$, en baisse de 6%. Le bénéfice net quant à lui s'établit à 2,5 Md$ contre 4,5 Md$ en 2015.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité